| Espace allaitement   | Espace grossesse   | Espace maternage   | Espace professionnels   |
   Espace allaitement > Lait maternel > Réponses personnalisées avoir plus de lait / augmenter la sécrétion lactée
 
 
 * Retour Accueil du site
 


ADJ+
www.allaitement-jumeaux.com
Soutien aux mères
Organisme de formation


Joyeux Noël

L'ADJ+ vous souhaite un Joyeux Noël!

 

 
  Association
    - Adhérer
    - Consultations (visite+tél)
    - Nos représentantes
    - Nos Publications
   

- Bibliothèque (sélection livres)

     
    - Matériel (et produits)
    - Marques négociées pour nos adhérents
marques négociées
   
     
     
  News
    - Infolactée (weblettre)
    - Info-flash (Bronchiolite- Gastro- Chaleur etc)
    - Edito - coups de gueule
     
  Entre nous
    - Consultations
    - VOS Témoignages
    - DEUX listes discussion
    - Petites annonces
    - "Casting"
    - Bons plans allaitement
    - Paroles d'enfants
    - Questionnaire Etudiantes
    - Liens sites internet
    - Amis des bébés
     
  Galerie photo / vidéos
    - Expo le Mur du sein
    - Photos perso
    - Vidéos
     
  Chercher
     
 

Trève de Noël, seules les patientes en cabinet et les adhérentes pourront me joindre sur mon cellulaire du 22/12 au 07/01 2016

 

   

N'oubliez pas, (futures) mamans de jumeaux, de contacter les membres de l'équipe ou nos listes de discussion

N'oubliez pas les rubriques thématiques qui complètent le Guide de l'allaitement, comme les bobos, les baisses de lait etc


   

Spécial mamans de jumeaux:
Nos représentantes au téléphone et notre liste allaitement-jumeaux

Pour les mamans d'un enfant, Notre consultante (visites et téléphone) et la liste allaitement at yahoogroupes vous permet de rencontrer d'autres mères;

 

 

 
 
  cas réel: baisse soudaine de croissance-congé allaitement..
depuis deux jours, la maman d'Hugo a beaucoup moins de lait, mais elle mange normalement,se repose. Il faut dire que lors de la pesée la semaine précédente, Hugo n'a pris que 16 gr par jours contre 30 précedemment, d'où première inquiétude; et on lui a annoncé que le congé "allaitement" de 4 semaines ne se donne plus. Double inquiétude de la maman....
 
Je suis maman d'un petit Hugo de 6 semaines (j'ai été césarisée en cours de travail), et je l'allaite sans complément. Seulement depuis deux jours, j'ai beaucoup moins de lait, je mange normalement, je me repose. Il faut dire que nous sommes allés à la pesée à la PMI et la smeine dernière il n'a pris que 16 gr par jours contre 30 précedemment.
Je m'inquiète de cette baisse. De plus lors de la visite post accouchement à la maternité on m'a annoncé que le congé "allaitement" de 4 semaines ne se donnait plus, alors que je l'avais "inclu" dans mes calculs pour la garde d'Hugo. Qu'en est-il de ce congé, car la puericultrice de la PMI m'a dit qu'il était possible de les avoir. Qui croire?

Je suppose que ces facteurs contribuent à me baisse de lactaction, car avant j'étais du style "grosse productrice". Je récupérait toutjours plein de lait dans mes coquilles alors que là, c'est la sécheresse. Il faut dire aussi qu'Hugo s'est réglé à 5 tétées au lieu de 6, il y a 1 semaine et demi.
Merci de me réconforter et me donner des trucs pour faire revenir le lait

 

Bonjour Sabrina,

Vous semblez assez désemparée par tous ces tracas, dont une partie est bien administrative (hélas)

Commençons par la "perte de lait".

Le gros problème de certains médecins, est de vouloir tout mesurer, peser, cadrer dans des moules, et gare si on sort de ces formules semi-mathématiques!

 

Regardez l'épanouissement de votre Bébé

plus que sa croissance sur la balance (surtout celle des pmi!), son sourire après la tétée vaut toutes les pesées du monde...

Un enfant peut soudainement ne prendre que 16g par jour, et non plus 30, sans pour autant que vous "manquiez" de lait; la croissance évolue; la pente de la courbe évolue; certains jours, Bébé a très faim; certains jours, il a moins faim; parfois des éléments extérieurs interviennent, et modifient temporairement la croissance (modification du temps, il fait soudainement très chaud, l'enfant a moins faim- déménagement- arrivée d'un tiers à la maison sont quelques exemples).

 

Se rappeler aussi que chaque enfant est différent

il y a des gros "mangeurs", des petits "mangeurs";

les enfants héritent la génétique parentale, si l'un des parents est menu, l'enfant a des chances de l'être également, et donc d'avoir une croissance moindre que "les normes", mais croissance tout de même.

Une bambine de 21 mois, de ma connaissance, pèse 9kg, toute petite et menue, mes bambins de 19 mois en pèsent 11kg500 et un "petit copain" en pèse 13 kg à 19 mois aussi! Ces enfants sont grands, certes, mais ils ont tous eu le même type de courbe individuelle de croissance: la petite a toujours été petite, le copain toujours grand (taillant 18 mois à (l'âge de ]6 [mois]!).

 

N'oublions pas, enfin, que les courbes existantes sont celles d'enfants au lait industriel, il n'existe pas de courbes de bébés allaités. Néanmoins, une sage-femme a procédé à une étude sur des bébés allaités, et ces bébés étaient dans tout à fait dans les normes. Elle allait un peu plus loin en s'apercevant, mais l'étude doit être approfondie, qu'à partir de l'âge de 4 mois, les bébés allaités prenaient moins de poids, mais c'étaient des bébés dont on commençait la diversification.

 

Ceci pour vous dire de ne pas vous focaliser sur ces 16g quotidiens!

 

Je voudrais parfois m'insurger contre la pesée quotidienne (que dire, comme je l'ai parfois vu, des pesées avant-après tétée!); les pesées hebdomadaires, déjà, sont à la limites de devoir être prises en compte de manière intrinsèque. Tout au moins, ne pas s'alarmer si durant une semaine, la prise de poids a été moins forte. Car enfin, dans votre cas, la prise de poids a été moins forte, mais votre bébé a grossi.

 

Ne vous alarmez donc pas pour cette malheureuse semaine

il faudrait que la situation continue pour que vous vous posiez des questions. Et encore, en considérant tous les points de croissance et épanouissement de Bébé.

Oubliez donc pour le moment les avis de compléments de la part de pédiatres qui n'ont aucune connaissance, parfois, de l'allaitement, et qui "prescrivent" des compléments trop aisément. Néanmoins, des praticiens sont assez humains pour considérer poids, croissance, épanouissement, et état général de l'enfant, et non la balance uniquement.

 

Si vous sentez que votre sécrétion est insuffisante

déjà du repos, bien boire (eau, jus de fruits coupé avec de l'eau....) bien manger (conserver les féculents, ne pas vous acharner à essayer de perdre tout votre poids de grossesse, ni surtout pas trop vite)

si vous sentez que cela peut vous aider, il existe des produits à vertus galactogogues, sous forme de gélules, tisanes....

  • le fenugrec très connu pour ses vertus d'appétence, et absolument pas pour ses vertus galactogogues (jusqu'à une augmentation de 900% de la sécrétion lactée). Il faut en prendre au moins 6 [ selon concentration de la gélule, cela peut être 9 à 12 gélules] par jour pendant 1 mois, il fait transpirer et sentir le sirop d'érable; si on ne "sent" pas, il faut augmenter les doses;
  • le fenouil aussi a des vertus galactogogues; il existe des tisanes en pharmacies. On le trouve aussi en granules (galactogyl).

Vous trouverez gélules et granules en pharmacie. Pour les tisanes, c'est parfois un peu plus difficile pour s'en procurer, mais ce sont les mêmes principes actifs, qui sont mis en tisane. Vous pouvez parfaitement vous "contenter" de gelules.

 

Reprise du travail:

J'aurais aimé vous apprendre une très bonne nouvelle, mais hélas, le congé allaitement n'existe pas.

NEANMOINS, la loi dans le code du travail vous donne une heure par jour, jusqu'au un an de votre enfant.

Cette heure vous permet, découpée en deux 1/2 heures, d'allaiter votre bébé sur place, si la nounou garde votre enfant près de votre travail; ou d'exprimer votre lait, que vous réfrigérerez (ou dans un sac isotherme, avec des blocs congel); lait qui sera donné par la nounou le lendemain à midi et quatre heures.

Code du travail:
L.224-2: Pour les mères allaitantes: les mères disposent d'une heure par jour pour allaiter pendant les heures de travail jusqu'à ce que l'enfant ait un an.
L. 224-3: Allaitement dans l'établissement. un local doit être mis à disposition de la mère allaitante, suivant l'importance et la nature des établissements.
L.224-4: on peut exiger des chambres d'allaitement dans ou à proximité des établissements employant plus de 100 femmes de plus de 15 ans."

(...)

    Voir le dossier Travail de l'Espace Allaitement ses témoignages de mamans , et sa publication téléchargeable gratuitement (sans oublier notre liste de discussion allaitement, où des mamans s'entraident mutuellement -avec en toile de fond, des interventions des mamans-contacts de l'ADJ+ [qui sont LES représentantes de l'ADJ+]

....

 

Vous avez un peu de temps pour repenser à continuer l'allaitement avec (ou malgré la reprise du travail), nous pourrons en parler si vous le souhaitez, là je voudrais juste vous donner quelques éléments, vous informer qu'on peut continuer à allaiter exclusivement tout en retravaillant, il faut soutien et information, je suis à votre disposition pour envisager votre poursuite de l'allaitement.

 

Il est possible que cette baisse de croissance, et la mauvaise nouvelle du congé allaitement vous bloque un peu. Essayez de vous détendre: pourquoi pas, discuter au téléphone avec une amie avant la tétée; et voyez à une aide de supplémentation.(fenouil, fenugrec...)

N'hésitez pas à me recontacter, que vous n'ayiez pas trop le moral, ou concernant la croissance de votre enfant, si vous rencontrez d'autres difficultés, ou selon ce que vous envisagerez de faire pour la reprise du travail.

 

Amicalement, et bisous à Hugo.

Françoise Coudray

 
 
 
 
 
 
     

Copyright 1998-2004-2008-2015 sous dépôt auprès de la SGDL; toutes reproductions, copies et utilisations interdites sans autorisation