| Espace allaitement   | Espace grossesse   | Espace maternage   | Espace professionnels   |
   Espace allaitement > Seins > L'hygiène des seins
 
 
 * Retour Accueil du site
 


ADJ+
www.allaitement-jumeaux.com
Soutien aux mères
Organisme de formation


MOTILIUM....

Appel à témoins (futurs) parents de triplés (sept2013) :-) >>>Cliquer

 

 
  Association
    - Adhérer
    - Consultations (visite+tél)
    - Nos représentantes
    - Nos Publications
   

- Bibliothèque (sélection livres)

     
    - Matériel (et produits)
    - Marques négociées pour nos adhérents
marques négociées
   
     
     
  News
    - Infolactée (weblettre)
    - Info-flash (Bronchiolite- Gastro- Chaleur etc)
    - Edito - coups de gueule
     
  Entre nous
    - Consultations
    - VOS Témoignages
    - DEUX listes discussion
    - Petites annonces
    - "Casting"
    - Bons plans allaitement
    - Paroles d'enfants
    - Questionnaire Etudiantes
    - Liens sites internet
    - Amis des bébés
     
  Galerie photo / vidéos
    - Expo le Mur du sein
    - Photos perso
    - Vidéos
     
  Chercher
     
 

Notre aide est bénévole, mais l'association a besoin de dons ou cotisations pour continuer de vous aider et soutenir... à l'avance merci!

   

N'oubliez pas, (futures) mamans de jumeaux, de contacter les membres de l'équipe ou nos listes de discussion

N'oubliez pas les rubriques thématiques qui complètent le Guide de l'allaitement, comme les bobos, les baisses de lait etc


   

Spécial mamans de jumeaux:
Nos représentantes au téléphone et notre liste allaitement-jumeaux

Pour les mamans d'un enfant, Notre consultante (visites et téléphone) et la liste allaitement at yahoogroupes vous permet de rencontrer d'autres mères;

 

 

 
 
 

L'hygiène des seins

 
Hygiène des seins : cherchez le bon sens !
 

On "conseille" fort mal à propos de nettoyer le mamelon avant et après la tétée. Quelle erreur, quand on sait que, sur un sein et un complexe mamelon-aréole SAINS, cela va entraîner un déséquilibre de la flore naturelle de la peau aréole/mamelon:

  • cette peau aréole/mamelon va perdre ses défenses naturelles et "s'affiner",
  • les glandes de Montgomery, petits tubercules glandulaires qui sont disposés sur l'aréole, qui servent à la lubrifier et qui ont une action assainissante et protectrice, vont être agressées,

et cela: c'est source de crevasse, et porte ouverte aux bactéries!

Précautions:

SUR UNE PEAU CREVASSEE, on raisonnera différemment, voir plus loin!

Sur un sein atteint de candidose mammaire, on raisonnera différemment également, voir plus loin.

 

Sur des seins et mamelon/aréoles sains:

 

Deux choses sont à considérer: l'hygiène des seins avant et/ou après la tétée, et l'hygiène quotidienne.

Une hygiène simple, quotidienne,

est suffisante pour se laver la peau (une douche avec un savon peu agressif une fois par jour; et si l'on ressent le besoin de prendre une seconde douche dans la journée, parce qu'on a transpiré par exemple, alors se passer les seins à l'eau courante, sans produit).

Je n'ai pas de marques à proposer.

Je suggère aux mamans, parfois, d'utiliser le gel lavant de leur bébé, cela évite les parfums, odeurs, des savons ou parfumés qui, outre un parfum persistant qui peut gêner leur bébé (allaitement ou pas), ont toujours le risque d'être un peu "agressif" pour la peau.

Une fois sortie de la douche, on sèche bien la peau du corps, et on sèche particulièrement bien les seins, les mamelons; l'on ne va pas frotter comme une forcenée, on risquerait d'agresser la peau, de l'endommager..... l'on peut tapoter délicatement, avec un coin de serviette bien propre et surtout bien sec, puis tapoter encore délicatement, avec un autre coin de serviette bien propre et bien sec.

Je suis contre l'avis d'appliquer systématiquement une crème, même une crème parfaitement conçue pour les mamelons; une crème, même parfaitement conçue pour les mamelons, doit être réservée à un "traitement" d'un problème réel, AVEC pistage de la cause et élimination de la cause (je pense aux petits et gros bobos type lésions).

Une crème peut empêcher la peau de respirer; entraîner des soucis; quant à moi, je suis d'avis que si l'on ressent le besoin d'appliquer une crème ou onguent chaque jour ou après chaque tétée c'est qu'il y a un problème, qui doit être vu avec une personne ressource dûment formée en allaitement.

Par contre rien n'empêche de presser doucement sur l'aréole, extraire quelques gouttes de lait maternel, en badigeonner le mamelon et l'aréole, et sécher mamelon et aréole en tapotant doucement (avec des mains et ongles propres).

Les coussinets: les mamelons ne doivent JAMAIS macérer dans des coussinets humides; Les désagréments des seins qui dégoulinent, c'est fort connu, se produisent dans le premier mois postpartum essentiellement; leur présence est d'ailleurs un bon facteur, malgré le désagrément des dégoulinures et des changements de coussinets subséquemment fréquentes, avoir les seins qui coulent, c'est un facteur positif en matière de lactation; par contre, en attendant que la glande mammaire ne se rode, il faut changer les coussinets; qu'ils soient jetables, ou lavables, il faut les changer fréquemment; l'on a ainsi fortement intérêt à avoir deux trois boîtes de coussinets lavables..... cela revient bien moins cher que les jetables; de plus, on les met dans un petit filet, et hop en machine! l'option lavable ne coûte rien en matière d'environnement, cela se glisse au milieu d'une machine de linge qui était prévue d'être lancée de toutes façons.....

La base c'est: propre ET sec.

 

 

Avant et après les tétées:

Se laver les seins ou plutôt les mamelons, avant et/ou après chaque tétée est une hérésie, et se révèle inutile, voire dangereux ;

Cette pratique est apparue sans doute dans les années 1970 ou en tout cas, dans la grande époque du chassage de germe; si vous achetez un livre sur l'histoire de la puériculture, vous n'échapperez pas à la nurse qui a l'enfant en face d'elle, qui donne le biberon à l'enfant (où est la mère), et qui porte un masque.....

L'on peut remonter plus haut dans les hypothèses; quand les femmes en France n'allaitaient plus, on a installé les bébés sur ou sous les vaches, reliés avec un tuyau, et une "tétine" dans la bouche; bonjour l'équilibre alimentaire, bonjour les pathologies.... L'on a ensuite inventé les premiers biberons, qui ont quand même, fait + de morts que la première guerre mondiale (lors des premiers biberons, pas en totalité); puis l'on a inventé pasteurisation, du lait, du matériel, et là il est vrai qu'il y a eu bien moins de morts..... le biberon est apparu vraiment salvateur; tout comme le lait en poudre avait enfin permis aux femmes des villes de nourrir leur bébé avec ce lait en poudre, au lieu d'envoyer leur bébé à la campagne pour y être allaité.

Alors en matière d'allaitement au sein, il a fallu laver les mamelons avant les tétées, laver les mamelons après la tétée ...

Si l'on rajoute: pas plus de 5 minutes les premiers jours, donner le sein uniquement toutes les trois heures... l'on a les clés de dizaines d'années d'échecs dans les projets d'allaitement des femmes.

Bref, hygiène hygiène; certes il faut de l'hygiène; mais là ce fut de l'hygiène "là où il n'y avait pas besoin", et même "là où il ne fallait pas".

La seule chose à laquelle on ait échappé en matière d'hygiène des seins des femmes allaitantes, c'est le trempage des mamelons dans l'eau bouillante!

 

  • nettoyer le sein "avant" (même avec de l'eau uniquement): le sein perd son odeur naturelle, voire prend l'odeur du savon, et cela peut perturber bébé; de plus le nettoyage modifie la flore naturelle protectrice de la peau; la peau perdant ses défenses naturelles, elle devient propice à tout germe.... enfin elle "s'affine", et risque de rompre facilement or une rupture, à ce niveau, c'est une lésion, voire une crevasse derrière.
  • nettoyer le sein "après", cela ne sert à rien.
  • Rappel: j'ai bien dit plus haut qu'on parlait de seins et mamelons SAINS, sans lésion, sans crevasses, sans candidose mammaire.
 
Il faut se rappeler que trop d'hygiène (ici nettoyage des seins avant/après tétée) perturbe la flore de la peau, et favorise la formation de crevasses ou autres bobos. En effet, la peau est naturellement protégée par une flore; si on nettoie ou rince souvent la peau, la flore s'en trouve perturbée, et son rôle protecteur disparaît par conséquence. N'oublions pas que la Nature fait bien son travail: sur votre aréole, se trouvent des petites glandes, les tubercules de Montgomery, dont un des rôles est de lubrifier et protéger l'aréole; alors ne perturbons rien!

 

Ce qu'on peut appliquer avant/après les tétées:

Avant: rien;

Après la tétée: Quelques gouttes de lait maternel de fin de tétée :

Par contre, rien n'empêche, après la tétée, de badigeonner le bout du sein avec quelques gouttes de lait maternel de fin de tétée, et de tapoter le mamelon en douceur pour faire sécher..... car le mamelon doit toujours être PROPRE ET SEC.

Le lait maternel, naturel et gras, a des propriétés hydratantes et surtout, antiseptiques; oui, le lait maternel contient des anticorps et des agents anti-infectieux; c'est d'ailleurs le produit le plus efficace et le moins cher en cas de bobos; c'est d'ailleurs pourquoi il n'existe pas moins de 600 brevets scientifiques sur des composants du lait!

Est-ce parce que nous vivons dans une société de consommation, d'argent, d'accessoirisation? le lait maternel vaut la meilleure et la plus chère des crèmes pour les seins!

 

 

Il y a deux cas uniques, où il faudrait RINCER/NETTOYER son mamelon:


Et un petit cas supplémentaire à part:

en cas d'expression de votre lait pour nourrir votre enfant né prématurément, pour donner votre lait au lactarium; le lait doit contenir le moins de germes possible, le protocole d'extraction de lait maternel prévoit donc de nettoyer ses seins "avant". Et surtout, ô bon sens: D'AVOIR DES MAINS ET ONGLES ULTRA-PROPRES!!!!! et un matériel "nickel".

 

VOUS AVEZ UNE candidose mammaire,

parfois appelé infection fongique, infection au Candida, ou improprement muguet (infection par une levure: un Candida et le plus souvent: un Candida Albicans);

En attendant d'aller consulter car il faut un traitement spécifique pour vos seins, et aussi pour la bouche de votre bébé même s'il ne semble pas contaminé, pendant les quelques heures qui vous séparent peut-être de la visite chez le médecin:

après la tétée, on rince les seins soit avec une solution de bicarbonate de soude (ou bicarbonate de sodium, c'est la même chose) acheté en pharmacie, soit à l'eau de Vichy (par sa composition riche en bicarbonate de soude, c'est une eau de choix) ;

L'on pourra même continuer à rincer le mamelon avec cette solution puis on mettra l'anti-fongique prescrit par le médecin.

Le but est de modifier le pH de la peau, cette levure déteste ça.

Atention: lors d'une candidose mammaire, que vous aurez fait diagnostiquer par un MEDECIN, ce prescripteur vous prescrira un traitement pour vos seins, ET pour vos enfants (bouche, et fesses) même si les enfants sont sans symptômes; il ne s'agit pas de se contenter de rincer les mamelons à l'eau de Vichy pour vous sortir de votre candidose mammaire!!!!! Elle s'étendrait et deviendrait affreusement douloureuse et difficile à déloger.

D'un autre côté, ne vous "amusez" pas à aller vous faire diagnostiquer sur des forums, ou bien à vous autodiagnostiquer des candidoses mammaires... vous pourriez passer à côté d'une infection du sein! (sans compter les risques d'allergies, et de développements de résistance).

 

 
 

 

VOUS AVEZ UNE CREVASSE, UNE LESION

Là, on change vraiment de stratégie; votre mamelon montre une lésion, une crevasse, et bien vous allez devoir nettoyer votre mamelon tout comme vous nettoieriez une plaie, une coupure, le type de produits en moins!! Si vous vous retrouvez avec une crevasse, il faut une bonne hygiène pour éviter que la plaie s'infecte, sinon, vous risquez une cascade d'ennuis dont le risque de mastite infectieuse.

Vous avez une lésion, une crevasse, pensez: "PROPRE ET SEC";

Dès que la crevasse apparaît,

nettoyez votre mamelon avec de l'eau et du savon, séchez doucement,

si vous êtes à la maison, vous pouvez alors bien protéger votre mamelon nettoyé et séché, avec un onguent spécial mamelon en bonne couche (par exemple Purelan de Medela).

Si vous êtes en milieu hospitalier ou bien si vous êtes sortie récemment de maternité, une fois votre mamelon nettoyé et séché, une petite crème antibiotique serait bien, car les germes en hôpital sont hautement pathogènes, ils risquent de pénétrer la plaie, et d'entraîner une mastite infectieuse;

La crevasse est là, pour les tétées suivantes,

rincer le sein à l'eau courante du robinet, ou avec une fiole dose unique de sérum physiologique;

tapotez/séchez délicatement;

appliquer du lait maternel, tapoter/sécher délicatement, ou appliquer un onguent/crème adéquat.

 

Enfin et ultra-important, une page est consacrée aux bobos, et à la crevasse, allez-y car qui dit lésion/crevasse, signifie un problème relevant généralement: mauvaise position d'allaitement, mauvaise prise en bouche du sein, voire mauvaise succion du bébé...il faut y remédier au plus vite.... >>>vers la crevasse >>> vers les bobos en général

Et ne pas oublier, si vous n'avez pas de crevasse ni lésion, que les crevasses, lésions, SONT PARFAITEMENT EVITABLES, et qu'il y a des SIGNAUX qui permettent de dire: attention, bientôt il y a aura une crevasse;

 

Enfin, pour mes seins, j'employais lors de ma douche, le gel bébé de mes enfants; il est vrai que les produits sont spécifiques, adultes et bébés n'ont pas la même peau, mais cela n'a entraîné aucun déséquilibre de ma peau, tout d'abord, ensuite, je me sentais rassurée: car je n'ajoutais pas une odeur qui puisse gêner mes enfants. Quand les enfants grandissent, on peut à nouveau se mettre du savon "adulte" sur les seins, et voir comment ça évolue. Voire utiliser sur le restant du corps, un savon parfumé si l'on aime (c'est bon pour le moral, en plus!!) et si ça ne perturbe pas les enfants; car il faut toujours regarder comment notre peau et nos enfants réagissent, quand même;

Autre idée: une maman voulait retourner à la piscine et avait peur de gêner sa petite fille lors des mises au sein subséquentes: je lui proposai de se doucher sur place puis à la maison (l'odeur de chlore est tenace) avec les gels/shampoings de l'enfant. Une solution facile pour permettre aux mamans de conjuguer allaitement et sport.

 
Points importants:
  • attention à ne pas perturber la flore naturellement protectrice de la peau et de la muqueuse du sein,
  • un lavage "au savon" par jour suffit
    • sauf protocole d'extraction de votre lait qui nécessite seins, mains/ongles et matériel très propres)
    • sauf crevasse,
    • sauf candidose mammaire,
  • ne pas mettre n'importe quoi sur les seins. les mamelons;
 
 
Edition màj 07.2008
 
     

Copyright 1998-2004-2008-2013 sous dépôt auprès de la SGDL; toutes reproductions, copies et utilisations interdites sans autorisation