| Espace allaitement   | Espace grossesse   | Espace maternage   | Espace professionnels   |
   Espace allaitement > Seins > Les bobos au sein > Muguet candidose
 
 
 * Retour Accueil du site
 


ADJ+
www.allaitement-jumeaux.com
Soutien aux mères
Organisme de formation


Joyeux Noël

L'ADJ+ vous souhaite un Joyeux Noël!

 

 
  Association
    - Adhérer
    - Consultations (visite+tél)
    - Nos représentantes
    - Nos Publications
   

- Bibliothèque (sélection livres)

     
    - Matériel (et produits)
    - Marques négociées pour nos adhérents
marques négociées
   
     
     
  News
    - Infolactée (weblettre)
    - Info-flash (Bronchiolite- Gastro- Chaleur etc)
    - Edito - coups de gueule
     
  Entre nous
    - Consultations
    - VOS Témoignages
    - DEUX listes discussion
    - Petites annonces
    - "Casting"
    - Bons plans allaitement
    - Paroles d'enfants
    - Questionnaire Etudiantes
    - Liens sites internet
    - Amis des bébés
     
  Galerie photo / vidéos
    - Expo le Mur du sein
    - Photos perso
    - Vidéos
     
  Chercher
     
 

Trève de Noël, seules les patientes en cabinet et les adhérentes pourront me joindre sur mon cellulaire du 22/12 au 07/01 2016

 

   

N'oubliez pas, (futures) mamans de jumeaux, de contacter les membres de l'équipe ou nos listes de discussion

N'oubliez pas les rubriques thématiques qui complètent le Guide de l'allaitement, comme les bobos, les baisses de lait etc


   

Spécial mamans de jumeaux:
Nos représentantes au téléphone et notre liste allaitement-jumeaux

Pour les mamans d'un enfant, Notre consultante (visites et téléphone) et la liste allaitement at yahoogroupes vous permet de rencontrer d'autres mères;

 

 

 
 
 

Muguet, Candidose, Candida Albicans.....

 
Un muguet? contre toute attente, traiter: bouche du bébé, fesses du bébés, et seins de la maman

Le muguet, ou candidose albicans, n'est pas systématiquement un "bobo" dû à l'allaitement; il se retrouve dans la bouche de l'enfant, sur ses fesses, parce qu'il transite par le tube digestif; il se retrouve au niveau des seins de la mère; on constate, le plus souvent, que la mère atteinte a été traitée pendant sa grossesse pour une candidose vaginale. Mais c'est "le plus souvent";

Comment se manifeste-t-il? comment le traiter? l'éradiquer?

Un bobo qui n'est pas systématique!

Je voudrais tout de suite vous rassurer, en vous disant que le muguet (le candida albicans) n'est pas systématique ni pour la mère, ni pour l'enfant ni même lié au seul cadre de l'allaitement. Un bébé peut parfaitement ne jamais développer de muguet. Un jumeau peut très bien ne pas développer de muguet, alors que son frère/soeur en développe un.


Comment le muguet se manifeste-t-il?

Dès que vous voyez des taches blanches qui ne partent pas, sur la langue de Bébé;
Pour différencier ces taches blanches de taches alimentaires, de "restes", prenez une petite cuillère, et tout doucement, passez l'extrémité du manche de la cuillère sur la langue; il ne s'agit pas de gratter la langue, ce n'est pas un "frottis". Si les taches partent, il s'agit de "restes" alimentaires; si les taches restent sur place, il s'agit certainement d'un muguet.

Un érythème fessier un peu particulier, avec des taches blanches,
c'est une candidose du fessier babial; il convient d'être vigilante concernant les seins de la maman, et de traiter les fesses du bébé.

Ce qui "nous" intéresse plus particulièrement, bien sûr, c'est la manifestation sur le sein de la maman.

Pour en avoir eu un, je vous assure qu'il faut l'avoir ressenti soi-même pour comprendre la douleur des mamans atteintes de muguet à leur tour.

Chez la maman, le muguet se manifeste par une soudaine "douleur", une démangeaison du bout du sein, une irritation du bout du sein. Egalement: des douleurs dans le sein irradiant, pendant les tétées (au début surtout), mais aussi quand les seins se "gonflent" de pré-lait; la mère peut également avoir une mycose vaginale.


D'où peut venir le muguet? Souvent, il a pour origine une candidose vaginale traitée pendant la grossesse, et se déclare au niveau des seins un mois après l'accouchement; mais on entend des cas où le muguet s'est déclaré deux-trois jours après l'accouchement. Rien de définitif; Le muguet ne doit pas faire l'objet d'un arrêt de l'allaitement, ni être pris, à tort, pour une lymphangite (laquelle ne doit pas non plus, faire l'objet d'un arrêt de l'allaitemement).

 

Il faudra traiter la maman, et l'enfant.

Traiter la maman:

  • Il convient de consulter un médecin pour qu'il prescrive un antifongique, dont on préfèrera (à mon avis) une version gel buccal, même si le produit devra s'appliquer sur les seins; il faudra appliquer cet antifongique sur les seins après la tétée, après avoir rincé les seins à l'eau de Vichy (par sa composition riche en bicarbonnate de soude, eau de choix).
  • il faudra aussi rincer les seins une quinzaine de minutes avant la tétée, pour que le mamelon ne porte plus trace du produit (c'est pourquoi cependant, je me permets de préconiser la version gel buccal), et pour que le sein reprenne son odeur corporelle.
  • Si la douleur est trop intense, et qu'un seul sein est atteint, on peut opter pour tirer son lait au sein abimé, et allaiter du sein sain. A savoir, sur le plan quantitatif, que quand j'ai eu le muguet, j'allaitais les deux enfants au sein gauche, et tirais mon lait à l'autre sein et je n'ai eu aucun souci de quantité!!! A savoir aussi, que le lait que vous aurez tiré devra être consommé très vite, ou jeté (ne pas même le réfrigérer ni congeler).
  • prêtez une hygiène accrue au lavage de votre soutien-gorge-lavez-le à part, ne le mêlez pas au reste du linge sale en attente de le laver;
  • prêtez une grande hygiène aux coussinets d'allaitement si vous en employez des lavables (à l'eau tiède puis l'eau très chaude); jetez toutes les tétées les coussinets d'allaitement jetables.
  • javellisez le réfrigérateur si vous avez réfrigéré de votre lait; vous ne savez pas depuis combien de temps vous souffrez du muguet.
  • si vous optez pour exprimer votre lait:
    • passez à l'eau tiède, puis lavez à l'eau très chaude, les différentes parties du tire-lait;
    • ne réfrigérez pas votre lait: qu'il soit consommé dans les deux/trois heures (à température ambiante, le lait se conserve ce temps-là sans problème sauf s'il fait une température tropicale;

Traiter l'enfant:

Contactez un médecin, pour une médication à base d'antifongique buccal (type daktarin gel buccal) et voyez à en appliquer sur vos mamelons après les tétées. Le praticien proposera sans doute un autre antifongique à appliquer sur les fesses de bébé, car un muguet, si Bébé l'a, va transiter de sa bouche à ses fesses, de ses fesses à sa bouche.....

Stérilisez bien les sucettes physiologiques (tétine, tutte, lolette), si bébé dort avec une sucette...

Passez à l'eau très chaude (ou lave-vaisselle) les hochets et autres joujoux portés en bouche par l'enfant, les pipettes de vitamine D ou de jus de fruit si vous en donnez
Lavez-vous bien les mains après avoir changé votre enfant (pipi, caca, ....lavez-vous les mains avat et après le change; d'ailleurs cela doit être systématique tout le temps même hors période de muguet.)

Quelques mesures d'hygiène:

  • rincer vos seins et la bouche des enfants à l'eau bouillie [préalablement refroidie!!!] après la tétée,
  • Une bonne hygiène des mains, le muguet, c'est aussi l'érithème fessier. Toujours bien se laver les mains après les changes;
  • bien stériliser tout ce que l'enfant se met en bouche, tout ce qui est en contact avec la bouche;
  • bien faire bouillir vos soutiens-gorge
  • Vous noterez peut-être avec amusement qu'une mère se "contente" de rincer ses seins, alors qu'elle doit faire bouillir des sucettes, des pipettes et ses sous-vêtements....

Au bout de quelques jours de traitement, on va mieux, on a moins mal aux seins, cela ne veut pas dire qu'il faut stopper le traitement. Le traitement dure en général 15 jours, qu'on ressente un mieux ou non.

Vivre ou survivre? selon degré de douleur

Un muguet peut être assez douloureux, ou très douloureux; ne pas hésiter à montrer son sein à une personne motivée et ayant des connaissances en allaitement; ne pas hésiter à appeler le praticien, et lui parler du muguet sur les seins, qui est une chose assez méconnue des praticiens.


La durée du traitement est variable, c'est le praticien qui "voit"; mais le plus souvent, un net soulagement apparaît dans les premières 24h du traitement antifongique, une amélioration dans les 48h. Il est rare qu'il faille attendre 4-5 jours pour que cela passe.

Comme pour tout traitement médicamenteux, une amélioration ne signifie pas une guérison, finissez votre traitement!

Préférez donner le sein peu de temps, mais souvent. Et oui, un sein guérit toujours plus vite, qu'il s'agisse d'un muguet, d'une crevasse... s'il est sollicité 10 minutes toutes les deux heures, que 30 minutes toutes les trois-quatre heures. Pensez donc à donner les deux seins! (et si un sein est vraiment hyperdouloureux, donnez le sein sain, et exprimez votre lait au sein douloureux).

Un mouchoir rempli de glaçon fera du bien au mamelon, avant la tétée (mais pas de glaçon directement sur la peau bien sûr!!).

 

Quand cela dure, dure, que c'est devenu chronique

Il faut chercher une piste, pourquoi un mal devient chronique. Mais là ce n'est pas que de l'allaitement, ni que du muguet, dès qu'un "mal" est chronique, il faut savoir par quoi il a été causé la première fois, et pourquoi il revient.


Dans les cas de récidives permanentes, dues au fait que le saprophyte est présent quelque part dans la maison et se ré-installe:

Certaines choses supplémentaires, donc, dont le conseil de s'assurer qu'il n'y a pas de problème tel que diabète, carence, affection ayant pour conséquence d'abaisser le système immunitaire (ce qui ne veut pas dire obligatoirement " HIV"!).

Mais aussi faire la chasse dans toute la famille et l'environnement comme changer toutes les brosses à dent de la famille, changer les tétines, même si, ainsi que j'ai pu le dire, vous les avez ébouillantées, et pister aussi les animaux familiers.

Enfin, je tiens de La Leche League qui n'est jamais à cours de moyens simples et naturels: ce prétraitement en local: avant d'appliquer un gel ou une crème traitante, rincer les seins d'une solution de vinaigre blanc (1 cuillère à soupe pour une tasse d'eau) ou encore une cuillère à café rase de bicarbonate de soude pour une tasse d'eau, ou encore... de l'eau de Vichy (par sa composition c'est une eau de choix ).


Candida Albicans est présent naturellement chez l'homme; il suffit que le niveau des défenses soit abaissé, qu'il y ait déséquilibre de la flore, pour que Candida Albicans devienne pathogène. Si l'un est atteint, l'autre ne le sera pas systématiquement, mais il peut convenir de traiter "tout le monde", et pour ce qui est de l'enfant, traiter la bouche (gel buccal) et les fesses.


Bonjour,Je suis tombée tout à fait par hasard sur votre site parce que je faisais une recherche sur cette levure.J’ai lu attentivement vos conseils et je me permets de rajouter qu’en plus de Daktarin en application externe, Monilia Albican en 9CH aide beaucoup en interne en complément pour la souffrance des seins lors de l’allaitement ( due à cette moisissure évidemment). Selon les conseils de mon homéopathe d’alors, je l’ai également administré au bébé dans un peu d’eau.Bonne continuation dans votre aide aux Mamans allaitantes.Salutations

L'homéopathie peut également être une ressource pour la mère et l'enfant, soit seule soit en complément de l'allopathie, avec ce remède ou un traitement adapté (nécessitant une consultation privée).

 

D'autres éléments sur le muguet:

Nos réponses à une sélection de VOS questions (en tout anonymat)

Autre traitement: au violet de gentiane

 

Points Importants:

Si vous prenez une crème pour vos seins, n'oubliez pas de rincer le sein une vingtaine de minutes avant la tétée; sinon, préférez carrément mettre un GEL BUCCAL spécial nourrisson sur vos seins, là inutile de rincer!

 
 
 
Edition mise à jour: 01.01.2005
 
 
     

Copyright 1998-2004-2008-2015 sous dépôt auprès de la SGDL; toutes reproductions, copies et utilisations interdites sans autorisation