| Espace allaitement   | Espace grossesse   | Espace maternage   | Espace professionnels   |
   Espace allaitement > Seins > Bobos au sein > bobos au sein, au ventre
 
 
 * Retour Accueil du site
 


ADJ+
www.allaitement-jumeaux.com
Soutien aux mères
Organisme de formation


Joyeux Noël

L'ADJ+ vous souhaite un Joyeux Noël!

 

 
  Association
    - Adhérer
    - Consultations (visite+tél)
    - Nos représentantes
    - Nos Publications
   

- Bibliothèque (sélection livres)

     
    - Matériel (et produits)
    - Marques négociées pour nos adhérents
marques négociées
   
     
     
  News
    - Infolactée (weblettre)
    - Info-flash (Bronchiolite- Gastro- Chaleur etc)
    - Edito - coups de gueule
     
  Entre nous
    - Consultations
    - VOS Témoignages
    - DEUX listes discussion
    - Petites annonces
    - "Casting"
    - Bons plans allaitement
    - Paroles d'enfants
    - Questionnaire Etudiantes
    - Liens sites internet
    - Amis des bébés
     
  Galerie photo / vidéos
    - Expo le Mur du sein
    - Photos perso
    - Vidéos
     
  Chercher
     
 

Trève de Noël, seules les patientes en cabinet et les adhérentes pourront me joindre sur mon cellulaire du 22/12 au 07/01 2016

 

   

N'oubliez pas, (futures) mamans de jumeaux, de contacter les membres de l'équipe ou nos listes de discussion

N'oubliez pas les rubriques thématiques qui complètent le Guide de l'allaitement, comme les bobos, les baisses de lait etc


   

Spécial mamans de jumeaux:
Nos représentantes au téléphone et notre liste allaitement-jumeaux

Pour les mamans d'un enfant, Notre consultante (visites et téléphone) et la liste allaitement at yahoogroupes vous permet de rencontrer d'autres mères;

 

 

 
 
 

bobo aux seins, au ventre, à l'utérus.. les premiers jours où oscille douleur et sensibilité

 
Certaines femmes ont mal durant une semaine, puis ça passe

soyez courageuse, faites -vous soutenir et aider... ça vaut le coup pour votre enfant, de faire cet effort de continuer

J'ai mal au début de chaque tétée-l'amorce; J'ai mal avant chaque tétée, est-ce normal ?; Tension des seins; mal au ventre

J'ai mal au début de chaque tétée

Où la barrière se trouve-t-elle entre la sensibilité et la douleur ? Cela peut aller de sensible à très douloureux, c'est vraiment personnel. J'ai moi-même ressenti cette "douleur-sensibilité" au début de mon allaitement, les deux-trois premières semaines en fait. Cela dure quelques jours, voire le premier mois, mais après, pour avoir allaité mes jumeaux durant deux ans, je puis presque "jurer" que l'amorce ne fait plus mal après ces quelques éventuelles semaines (car l'amorce n'est pas gênante pour toutes).

Je me rappelle les amorces d'Alexandre, surnommé "droit au but et pas d'histoire". Il ouvrait la bouche, happait le mamelon; puis entamait un mouvement de la bouche assez fort et là je ressentais entre forte sensibilité et moyenne douleur, durant quelques secondes, car ensuite, il entrait en tétée même. J'en contractais les fessiers, actionnais les orteils pendant ces quelques secondes, puis c'était le soulagement, Bébé tétait et moi, je me décontractais. Au contraire, j'avais le bonheur de tout ressentir durant la tétée, de sentir le flux quitter le sein pour la bouche de Bébé, c'était assez formidable comme sensation.

Il faut savoir que vos bébés, quand ils happent le mamelon et l'aréole, n'ingèrent pas tout de suite votre lait, car ce dernier ne coule pas tout seul;

c'est sa succion qui va provoquer l'éjection du lait depuis les acini grâce à l'ocytocine (qui commande la contraction des acini); il peut y avoir de véritables jets, ne serait-ce qu'en "entendant" son enfant pleurer, des jets partant du sein et allant à un mètre.

Vos bébés doivent amorcer la tétée, avant que provoquer l'éjection du lait. C'est cette amorce qui est un peu ou beaucoup douloureuse. Rassurez-vous, vous ne ressentirez bientôt plus qu'une légère sensibilité, et non plus douleur, voire vous ressentirez du plaisir lors de la tétée.


Ce que vous pouvez faire, est d'amorcer manuellement, et en douceur, les premières gouttes de lait, en effectuant un petit massage de votre/vos sein(s). Quand les premières gouttes s'écoulent bien, mettez votre/vos bébé(s) au sein.

Je me rappelle avoir sursauté à chaque "amorce" d'Alexandre, que nous avions surnommé "droit au but et pas d'histoire", surnom plutôt évocateur, non? Je tendais mon pied, et une de mes amies actionnait ses orteils à l'amorce, pourquoi pas vous?

 

Douleur lors des premières prises en bouche


Ces amorces sont assez surprenantes, il faut savoir qu'elles seront douloureuses les premiers temps, qu'elles s'atténuent pour disparaître assez rapidement.


Avertissement: si vous avez mal également en dehors des tétées, allez consulter "les bobos" quand même. Ce n'est peut-être pas grave, mais ce n'est peut-être plus une simple amorce de la tétée.


J'ai mal avant chaque tétée, est-ce normal?

Si vous avez mal avant les tétées: vos seins sont tendus, lourds....vous ressentez des "boules", voire vous les voyez "dépasser" la peau de vos seins: résistez à la tentation de mettre un "bout de sein" (ou téterelle chez nos amis Québecois), mais tirez un peu de lait manuellement ou avec un tire-lait; votre sein désengorgé, sera moins douloureux. Conservez ce nectar au congélateur, il vous servira bien un jour (dans les six mois) si vous souhaitez vous offrir le coiffeur. Il peut se conserver aussi 5 jours dans le réfrigérateur (il faudra remuer doucement (sans agiter) le récipient pour émulsionner le lait, et le réchauffer sous un jet d'eau tiède).

Avertissement: si vous avez mal également en dehors des tétées, allez consulter "les bobos" quand même. Ce n'est peut-être pas grave, mais ce n'est peut-être plus un simple petit engorgement.


Tension des seins:

Ca y est, l'information est donnée, les seins vont commencer à produire ce délicieux nectar qui va nourrir vos bébés. Déjà saillants sous vos vêtements de grossesse, vos seins vont subir une tension accrue, vont gonfler, et peut-être allez-vous ressentir comme un chatouillis au téton.

C'est tout à fait normal, votre poitrine réagit, la lactation se met en place, plus ou moins rapidement, plus ou moins douloureusement.

Ce qu'il faut savoir, c'est que ce qui fait mal, c'est l'hypervascularisation de vos seins ce n'est pas le lait. (vous avez d'ailleurs constaté au cours de votre grossesse, que vos seins se vascularisaient, montraient un énorme réseau de veines....cette multiplication de veines, est prévue pour que les hormones de la lactation, prolactine et ocytocine, passent du cerveau aux seins en un temps record......).

Vous allez avoir, peut-être, l'impression d'un chatouillis à certains moments de la journée, vos seins se gonflent de lait à l'attention de vos bébés.

Je me rappelle certaines nuits m'être réveillée plus ou moins en sueur, et puisque je parle de sueur, approfondissons tout de suite: nous sommes toutes inégales devant ces suées. Certaines femmes vont être trempées, et vont tremper leurs draps; d'autres auront une petite suée. Prévoyez deux alèzes, ou une alèze et un drap de bain (surtout si votre sueur est acide).

Lors de ces réveils, tout d'abord j'étais aux trois quarts endormie, et mon premier réflexe était: j'ai un bébé au sein, mais où est Bébé? En effet, je ressentais des chatouillis au bout des seins, avec vraiment l'impression de donner le sein, mais pas de bouche au bout. Je peux exprimer non pas des paniques, mais des impressions bizarres: où était le bébé que j'allaitais? En fait je n'en allaitais aucun, mes seins se préparaient à la tétée suivante (qui tardait peu d'ailleurs).

Un petit truc: je dormais en soutien-gorge par confort, mon nouveau tour de poitrine étant devenu très très large. Et donc à chaque réveil, je tâtais ma poitrine. Si je portais mon soutien gorge ou un tee-shirt, je ne pouvais pas allaiter, donc ce que je ressentais n'était qu'une impression....et en moins de temps qu'il ne faut pour le dire, je me rendormais.

Y a-t-il des remèdes?

L'idéal, est de donner le sein le plus fréquemment possible, bien vider le sein, bien drainer le tissu du sein; Si on a le temps, une douche chaude avant la tétée puis un petit massage suivi de la tétée, soulage bien la tension sur les seins.

La douche, le bain, c'est également l'occasion, si votre sein est engorgé et risque d'être mal pris en bouche, de le masser sous l'eau, et d'en faire s'écouler un peu de lait. Le mamelon va se désengorger un peu, votre sein est soulagé, et Bébé le prendra en bouche aisément.

Si on n'a pas le temps de se doucher, un petit tour au lavabo et application d'un gant de toilette chaud avant de drainer le sein.

Il est fortement recommandé d'effectuer un massage aréolaire.

Dans ce cas précis, je ne suis pas très d'accord avec le fait de prendre des médicaments type aspirine pour soulager la douleur.

Mettre du froid sur les seins va soulager l'oedème; mais avant les tétées, il vaut mieux du chaud pour "chauffer" le sein, avant de faire suivre d'un petit massage puis de la tétée; on peut appliquer aussi des cataplasmes de feuilles de chou cru fraîches posées sur le sein avec un trou pour laisser passer le mamelon;

Car la tension de vos seins, rappelons-le: ce n'est pas le lait qui dégouline de vos acinis: c'est l'eau qui migre de la zone utérine jusqu'aux seins; c'est la congestion, l'oedème;

Commandement :

De toutes façons, ton sein videras, par la succion efficace et profonde de tes bébés ou massage aréolaire ou matériel adéquat.

Pas de tétées sauteras (donner le sein en somnolant est une réponse à la fatigue éventuelle, et évite de sauter une tétée).

Les raisons de ton bobo analyseras.

Mal au ventre....

Oui l'allaitement au sein fait qu'on a de fortes contractions utérines... d'ailleurs on a noté scientifiquement, que les utérus de femmes qui allaitent au sein reprennent forme/volume bien plus rapidement que ceux des femmes qui ne donnent pas le sein; voir avec le médecin pour une petite prescription, mais attention.... à ne pas agir sur la lactation; parfois serrer les orteils permet de "survivre" durant deux semaines trois semaines bien plus rarement;
 
 
 
 
Edition mise à jour: 01.01.2005
 
     

Copyright 1998-2004-2008-2015 sous dépôt auprès de la SGDL; toutes reproductions, copies et utilisations interdites sans autorisation