Espace allaitement > Santé et allaitement > Coliques, cas réel 05

Les coliques... cessons de voir le mauvais lait maternel comme cause première...

l'enfant naît, souffre d'angoisses, manque de repères.... pourquoi? cette page est destinée à vous donner des réponses et des repères

je suis une jeune maman qui allaite son bébé...
Benjamin a deux semaines.
Je demande beaucoup conseil mais j'ai plein de sons de cloche différents...
Benjamin pleure souvent à certains moments de la journée, je pensais qu'il voulait téter donc je lui donnait souvent. Le problème c'est qu'il a apparemment mal au ventre (il pousse pour faire caca ou péter mais ça a du mal à sortir et ça va jusqu'à le faire régurgiter parfois) et les fesses irritées.
Je suis allée voir une pédiatre ce matin qui m'a dit que je lui donnais trop à manger ( que qund il pleurait il voulait parfois juste du réconfort et qu'il fallait qu'il tète sa main ou son doigt, ce qui m'embête pour les problèmes de dentition que ça peut engendrer plus tard). Comme je lui donne trop, c'est un cercle vicieux, il a mal au ventre ( mon lait étant sûrement trop acide à cause de mon alimentation) et il régurgite.
Elle m'a dit que vu sa courbe de poids et sa vitalité (il est tonique, tient bien sa tête...):"ce n'est pas un bébé qui a faim"

Je vais faire attention à mon alimentation mais que dois-je faire pour les tétées ? lui donner quand il pleure ou essayer de le faire patienter ?

Savez-vous où je peux savoir quels ont les aliments à orte acidité que je dois donc limiter et est-ce que je devrais toujours les limiter ? ( car on m'a dit d'éviter les tomates et c'est mon légume préféré, j'en mange à presque tous les repas!!)

Merci d'avoir fait ce site, c'est difficile de trouver des réponses à nos questions....

Amicalement,

Chère Claire,

Tout d'abord, il faut vous rassurer: chaque fois que votre enfant pleure, et que vous lui donnez le sein, vous lui donnez du réconfort, s'il pleure, et que vous lui donnez le sein assurément il y trouve un moyen de se rassurer, de se câliner, et de se soulager; on croit trop que le sein égale le biberon, mais non: le sein permet à l'enfant d'être contre vous, contre votre odeur mais ce n'est pas tout; en tétant, les muscles qui travaillent lors de sa tétée lui permettent une sorte de massage à l'intérieur de ses os craniens, c'est un vrai bien-être; de plus, il y a une action hormonale qui fait que votre lait l'apaise (choses qu'on ne trouve ni avec du lait en poudre, ni avec un biberon); donc mille raisons de donner le sein lorsque l'enfant pleure!!!

[La mise au sein n'est pas que alimentaire, elle est aussi relationnelle, elle participe au bon développement du psychisme ultérieur de l'enfant; des tétées fréquentes, font partie de notre programme humain]

De plus, on note via des études médicales, que téter au sein et boire le lait maternel favorise une bonne implantation des dents, on l'appelle bonne occlusion en terme technique; de plus, les enfants nourris au sein ont moins de carie, voire: n'ont pas de carie du tout; enfin, leur émail est de meilleure qualité, et de plus belles facettes; on peut même savoir jusqu'à quel age un enfant a été nourri au sein, via l'étude de ses dents (des paléontologistes le font avec des ossements humains);

Votre médecin ignore ces choses là par manque de formations en allaitement maternel, et par un "trop plein" de culture biberon;

Par contre, Benjamin a des crises, comme des coliques et je remarque l'érythème fessier; alors je me dis: soit il a un excès de lactose [il prend trop de lait de début de tétée par rapport au lait de fin de tétée] auquel il réagit, soit il réagit aux produits laitiers que VOUS mangez; on sait que le lait de vache n'est pas bon pour l'être humain, bébé ou adulte; de nombreux enfants y réagissent, par fortes régurgitations, par coliques, par excès de gaz, par fesses rouges, mais aussi (souvent au sevrage) par des otites des rhumes etc....

J'aimerais donc vous proposer de faire un essai sur 10 jours: supprimez tous vos laitages d'origine vache (lait à boire, yaourt, fromage, petits suisses etc...); vous ne manquerez jamais de calcium si vous avez une alimentation équilibrée et diversifiée; de toutes façons, ce n'est assurément pas en buvant du lait qu'on fabrique du lait; regardez les autres mammifères, boivent-ils du lait pour nourrrir leurs propres petits?? non, et bien c'est pareil pour le mammifère que nous sommes; le lait de vache est devenu culturel, et ce n'est pas même, le bon animal dont il faudrait boire du lait; si le fromage vous manque, optez pour le fromage de chèvre, moins allergisant;

Ce qui occasionne aussi des coliques, c'est parfois: la cigarette, le thé le café absorbés par la mère;
d'autres fois, on note un excès de jus de fruit, si vous en buvez vraiment beaucoup, essayez d'en boire un verre le matin seulement;

Enfin, on peut aider les enfants avec de l'homéopathie: le remède classique est l'alternance de:
chamomilla 5ch 3 granules matin et soir en alternance avec magnesia phosphorica 5ch 3 granules matin et soir

Nous pouvons rester en contact, essayez le régime sans produits laitiers d'origine vache, je pense qu'en 3 jours vous verrez du mieux, et en 10 jours, le résultat visible, si c'est bien la bonne cause (mais statistiquement, les produits laitiers d'origine vache sont premières causes);

On se tient au courant??? courage!! persévérez dans votre allaitement, votre lait n'est pas mauvais, et vos mises au sein régulières et fréquentes, sont de merveilleux gestes d'amour justifiés, et dont vous verrez des résultats "encore" dans de nombreuses années;

Bon allaitement!!

Amicalement,

Françoise Coudray
Présidente de l'ADJ+
(Allaitement Des Jumeaux et Plus)


Suite de l'échange:

Merci de votre réponse si rapide !

Je vais essayer le régime sans lait de vache mais j'ai peur de ne pas prendre assez de calcium, puis-je prendre du lait de chèvre ? ou du lait de soja (mais il paraît que ce n'est pas très bon) ?

Cette nuit, je n'ai pas dormi (enfin, c'est l'impression que j'ai eue), je l'ai allaité couché car j'étais très fatiguée et il est resté des tranches de la nuit dans notre lit, à prendre le sein quand il pleurait. Ca me réveillait à chaque fois et ça m'épuisait...
J'espère que son mal de ventre va vite se calmer car ça me fait mal à moi de le voir se tortiller de douleur dans tous les sens !
Ce matin, je lui ai donné une préparation que m'a prescrit le pédiatre : eau de chaux, sirop de gomme. Je vous dirai si ça le calme. Et je lui mets de la crème sur les fesses (cicalfat).

Merci encore de vos conseils, je vous tiendrai au courant de l'évolution de ses douleurs.
Amicalement,

Chère Claire

Je suis très heureuse de lire de bonnes nouvelles, même si malgré tout, Benjamin souffre toujours;

J'aurais plusieurs suggestions;

Tout d'abord, vous pouvez boire des tisanes de fenouil, c'est bon pour la digestion, aussi pour le lait, cela passe dans le lait et va aider à la digestion de Benjamin;


Ensuite, si vous avez totalement supprimé le lait de vache sous toutes ses formes, et que Benjamin continue de souffrir, peut-on envisager que cela provienne de la cigarette, du thé, du café? parfois à basses doses, ça peut agir sur l'enfant; la caféine par exemple, reste environ 4h dans le corps de la mère, mais entre 80 et 100h dans le corps du bébé; on n'y croit pas, sauf quand on connaît ces chiffres; au cas où...

L'homéopathie peut aider parfois, mais plutôt contre les coliques: des granules de chamomilla 5ch en alternance avec des granules de magnesia phosphorica 5ch, trois granules matin et soir; vous pouvez les faire fondre dans un tout petit peu d'eau, et les donner à la pipette, ou bien les mettre dans la bouche de Benjamin [sous votre surveillance],deux méthodes dont je vous laisse choisir la vôtre (la mienne était la pipette);


Plus particulier aux coliques on suggère souvent à la maman de donner le même sein durant 2 ou 3 tétées de suite; puis de donner l'autre sein 2 à 3 tétées de suite (bien sûr, il faut vider [partiellement] l'autre sein au tire-lait ou à la main, lait que vous pouvez congeler; [si vous restez avec un sein non tété trop longtemps, vous risquez une mastite, c'est une pathologie du sein]); et en quelques jours, un retour à la normale chez le bébé et dans le don du sein;

Enfin oui la posture d'allaitement peut aider; vous avez le choix (on a toujours le choix si vous regardez) entre la posture bébé assis à califourchon sur votre cuisse, vous le tenez à l'aide de vos bras et main, l'enfant est face au sein, bien droit, et on élimine bien les risques d'air; sinon, vous pouvez vous allonger sur le dos [avec un oreiller sous votre nuque, sous vos épaules], et Benjamin sur votre ventre, oui, allongé sur le ventre contre le vôtre; en fait, c'est l'attraction terrestre qui va limiter la force du jet de lait dans sa bouche.....

Je vous joins une photo, mais je n'ai pas de schéma pour la position d'allaitement à califourchon; Alexandre sur la photo est un peu plus âgé que Benjamin mais la nature trouve ses chemins et même un bébé peut trouver sa position à partir de celle de la photo; et voyez: on peut même roupiller!!

Pourquoi ne pas essayer cela durant quelques jours, et vous me tenez au courant;

Sachez que l'immaturité digestive est parfois "active", coliques, rots.... on élimine des agents allergènes ou à intolérance manifeste, on limite les dégâts en matière de rot.... cela passera assurément; et votre lait est le meilleur assurément; il faut du courage de la motivation, et vous l'avez montré, ne fut-ce qu'en continuant d'allaiter; continuez, bravo, maman courage!!

(on a récemment parlé des coliques sur notre liste de discussion, infos d'inscription sur le site)


Amicalement,

Françoise Coudray
Présidente de l'ADJ+
(Allaitement Des Jumeaux et Plus)

10

Retour aux listes de réponses personnalisées (voir)

Retour aux coliques-généralités (voir)