Espace allaitement > Travail et allaitement > Cas > Vers un semi-sevrage

Réponse personnalisée: vers un semi-sevrage... Solutions sur Mesures

vers un semi-sevrage

  Dans le cadre de la préparation de la reprise du travail,

"on" conseille de commencer à introduire le biberon comme dispositif.

je ne suis pas trop d'accord, car :
dans le cadre de la reprise du travail le biberon est donné uniquement par la personne qui s'occupera de l'enfant: papa, nounou...

Ainsi, Bébé fait la distinction entre maman-et-le-sein, et la tierce-personne-et-le-biberon.

 

C'est pourquoi il n'est pas à conseiller de commencer à donner des biberons, (quoiqu'en disent certains praticiens) avant même la reprise du travail, car c'est souvent le relationnel mère-enfant qui pose problème, et non pas le relationnel père-enfant ou nounou-enfant.
 

Si vous rencontrez des problèmes avec le biberon comme dispositif,

sachez déjà que vous pouvez donner le lait à la tasse, des enfants nés prématurément à 30 semaines savent le faire, votre bambine sait aussi le faire. Oui, déjà! IL EXISTE PLUSIEURS DISPOSITIFS AUTRES QUE LE BIBERON ET LE SEIN POUR NOURRIR UN ENFANT
et il y a des méthodes pour aider à l'acceptation du lait maternel au biberon, recontactez-moi le cas échéant.
 

Vers un "faux" semi-sevrage: reprise du travail expression du lait et allaitement maternel

L'organisation consiste en ceci: donner la tétée le matin avant de partir pour le travail; donner la tétée le soir au retour du travail et/ou avant de coucher votre petite fille;

l'enfant selon son âge, reçoit des biberons de votre lait (puis plus tard, recevra un début d'alimentation diversifiée à midi et à quatre heures en semaine), et prend le sein en week-end ou en vacances (pas de biberon ces jours-là, c'est une bonne condition pour continuer à bien entretenir la lactation)

Vous avez alors le choix entre tirer votre lait en journée, ou à la maison uniquement (ce qui ne remet nullement en cause les quantités:

 

Dans le cas où vous opteriez pour tirer votre lait dans la journée , afin que le papa, puis la nourrice le donne le lendemain aux déjeuner et goûter, vous n'avez pas besoin de sevrer votre enfant, ni en lait maternel, ni en biberon:
ce n'est pas la maman qui le donnera, ce biberon, mais une tierce personne (donc inutile que la maman commence à donner un biberon), et ce sera un biberon de lait maternel;

Vous avez le choix entre: tirer votre lait à midi et éventuellement l'après-midi, soit manuellement soit avec un tire-lait (oui, au travail).
Votre lait se conservera dans un récipient bien propre, lui-même placé dans une sacoche isotherme, par exemple, jusqu'au soir où vous le réfrigérerez jusqu'aux repas du midi et quatre heures du lendemain.

Si vous êtes intéressée, je peux vous donner des exemples de routines, et de témoignages.

 

 
Sachez que le lait maternel se conserve (lait mature):
à15C: 24heures,
à 19C a 22C: 10 heures,
à 25C: 4 a 6 heures,
Refrigerateur (0C a 4C): 8 jours,
>>>Conservation du lait maternel

 


Le code du travail français vous permet de disposer d'une heure par jour pour exprimer votre lait -y compris allaiter votre enfant- sur votre lieu de travail (peut-être plus suivant les conventions collectives) jusqu'au 1 an de Bébé; je ne m'étendrai pas là-dessus, car j'ignore vos intentions d'exprimer votre lait sur le lieu du travail, mais si vous souhaitez des informations complémentaires, contactez-moi.


Dans le cas où vous opteriez pour ne pas tirer votre lait sur votre lieu de travail mais à la maison:

 

là encore, vous n'avez pas besoin de sevrer votre enfant, ni en lait maternel, ni en biberon.

 

vous donnerez le sein à votre petite bambine du soir au matin, et selon votre choix d'organisation, exprimerez votre lait pendant la tétée à la maison, ou un peu après, pour que ce lait soit donné le lendemain midi et goûter. Essayez quand même de conserver la tétée du soir (par exemple) uniquement au sein pour le relationnel câlin exclusif....(et la tétée+tire-lait à une autre tétée)

  

par la suite, il se peut que vous décidiez d'aller vers un semi-sevrage:

votre petite fille recevra votre lait maternel au sein, le matin avant votre départ, et le soir dès votre retour du travail. Par contre, à midi, et à quatre heures, votre petite devra recevoir un biberon de lait industriel, voire une alimentation dite diversifiée.
L'idéal, toujours, est que ce soit le plus tard possible-vers les 6 mois, par exemple, ce qui permet d'introduire l'alimentation diversifiée et de limiter la quantité de lait industriel-voire de l'éviter car à 6 mois, votre enfant pourra recevoir uniquement de l'alimentation diversifiée à midi et quatre heures et non du lait industriel.


Comme vous allez introduire un nouveau produit (lait industriel), il faudra l'introduire en douceur:
première étape,après la tétée qui correspond au déjeuner (qui sera supprimé), donnez quelques millilitres de lait industriel; faites boire Bébé à la tasse ou au biberon. Le but est que l'organisme de Bébé s'habitue à ce nouveau produit.(digestion);

deuxième étape: introduire un biberon de lait industriel à midi, et prévoir 3-4 jours avant d'introduire le biberon de quatre heures.

Sur le plan des seins , selon si vous avez continué à stimuler vos seins en journée, il va falloir pendant quelques jours, au moment où vous exprimiez votre lait, tirer un peu votre lait pour éviter l'engorgement, mais pour continuer à stimuler votre glande mammaire. Au bout de quelques jours, vos seins auront l'information qu'à midi, ils n'ont pas besoin de produire de lait, ni à quatre heures.

Pour ce faire: vous avez déjà un tire-lait;
sinon vous pouvez faire un massage manuel.

 

A savoir que plus on avance dans le temps, et moins on a de risques d'avoir des engorgements, les seins sécrètent quand l'enfant stimule, on a toujours autant de lait qu'il le faut, mais la lactation est bien établie.

Quelques informations complémentaires:

  • Quand vous commencez le sevrage , et si vous ne vous sentez pas d'attaque, (moral, déprime profonde par exemple) et pour autant que vous le puissiez, sachez que si vous avez déjà introduit un biberon de lait industriel (ou même plus d'un biberon), vous pouvez repartir en arrière; vous pouvez supprimer ces biberons de lait.
  • Voire , vous pouvez "prolonger" votre congé maternité en demandant un petit arrêt de 15 jours à votre médecin; vous pouvez aussi prendre quelques jours de vos congés; et n'oubliez pas vos droits de disposer d'une heure quoditienne pour exprimer votre lait.
  • il faut savoir qu'un enfant peut être allaité uniquement au lait maternel jusqu'à ses 6-9 mois (sans carence aucune!), puis recevoir du lait (maternel ou industriel) ET des aliments type: poisson, légumes verts, féculents....
    Ici, c'est le cas des mamans qui reprennent leur travail et qui "expriment leur lait" de façon que la nourrice donne ce lait le lendemain à midi et à quatre heures; la mère travaille, et l'enfant reçoit son lait toute la journée. Puis, selon l'âge de l'enfant, elle recevra un déjeuner diversifié (purée de légumes etc) et un goûter diversifié (compote de fruits), et plus tard, un dîner diversifié.
  • Q uelle que soit votre décision, cette décision doit être prise sereinement, et mise en place sereinement aussi , et non dans les larmes. Ne pas hésiter à demander de l'aide, à redemander de l'aide. Avoir le soutien moral du compagnon est également très important. Toujours, de toutes façons, et pas seulement en matière d'allaitement et de reprise du travail, puis de sevrage.



Si vous souhaitez quelques renseignements complémentaires, ou pour me dire comment cela se passe, recontactez-moi, sans hésitation.

Amicalement,
Françoise Coudray