Espace allaitement > Travail et allaitement> Cas > jumeaux, gardes de nuit

Réponse personnalisée: Travailler et allaiter des jumeaux avec des gardes de nuit (4-6 mois)...Solutions sur Mesures

Chère françoise,
Je suis heureuse que vous ayez pu accéder à mon courrier. Vous pouvez bien entendu le diffuser sur internet.
J'avais par ailleurs une autre question à vous poser quant à la reprise de mon travail et la poursuite de l'allaitement de mes petits. Voilà, quand je travaille de jour je parts à 6h30 et reviens à 20h30( pour la nuit : 18h30 et 8h30), je me rends compte que mes petits risquent de réclamer avant mon retour (surtout le matin où ils ont tendance à prendre vers 7h, le soir en général ils prennnent vers 20h...).Mon mari doit les déposer vers 8h15 chez la nounou et les reprendre vers 20h15 le soir, il voit mal comment les faire patienter... De même, en les réveillant avant de partir travailler pour qu'ils tètent je risque de perturber leur rythme de repas et de sommeil...non?


Bref, je me sens un peu coincée et pourtant j'ai envie de continuer l'allaitement.Je sais que les jours où je ne travaillerai pas je pourrai le poursuivre à volonté (en éspérant que le lait se produit effectivement à la demande du moment, et non en fonction de la fréquence des tétées des journées précédentes...).
Les journées où je ne serai pas là mes petits auront une alimentation diversifiée avec + ou - des bibs (lait maternel ou artif' selon les "stocks") en fonction de leur besoin de téter ( même si la tétine ça ne remplace jamais le sein !!! ).Nous commmencerons ce nouveau mode d'alimentation au moins 15jrs avant la reprise de mon travail, histoire de les (de nous) habituer progressivement...

Ne pensez vous pas que je ferais mieux de tirer mon lait avant de partir au travail(mon mari le leur donnerait à leur réveil, au bib), et de même à mon retour s'ils ont déjà bu ? Par ailleurs la quantité de lait ainsi exprimée sera-t-elle suffisante? quel tire-lait me conseillez vous alors?

Je vous remercie encore vivement pour tous les efforts déployés pour le soutien de l'allaitement maternel. Moi-même je vais profiter de mon expérience et de mes connaissances pour l'encourager.

J'espère que pour vous la petite famille se porte bien en particulier le petit dernier, Florian à qui les enfants envoient un gros bisou !!!
Bien amicalement,

Chère amie,

tout d'abord, je vous dis bravo! pour vouloir allaiter tout en travaillant; je vous invite à me contacter de temps à autres, si tout se passe bien ou non, car ce n'est pas facile d'allaiter et travailler; la chance est votre métier; mais de nombreuses mamans employées dans des bureaux se font montrer du doigt ou ont du mal à s'absenter... Bravo dans votre décision donc!

Oui, le mieux sera d'allaiter complètement au sein les jours où vous ne serez pas de garde; et d'alterner sein et lait exprimé ou substitut en votre absence;

L'heure de réveil des enfants est telle qu'il faudrait leur donner le sein vers 5h45 pour "finir" vers 6h20 histoire que vous ayiez le temps de vous habiller/chausser et partir; c'est difficile de leur imposer de se réveiller à cette heure-là; vous pouvez tenter de les mettre au sein spontanément (avec l'idée de les recoucher après) pendant quelques jours pour voir s'ils prennent un nouveau rythme, je suis un peu hésitante quand même; pour le matin, il vaut peut-être mieux que le papa donne votre lait fraîchement exprimé ou de la veille; à ce niveau-là, il vaudrait mieux que le lait soit fraîchement exprimé, ainsi votre glande mammaire serait sollicitée le matin.

Le soir, c'est un peu limite 20h15/20h30.... Mais:

Les enfants devraient avoir six mois à votre reprise du travail, donc avoir un appareil digestif parfaitement mature pour les solides (sauf oeufs et viande rouge) et vous pourriez envisager la chose suivante:

  • matin: lait maternel au biberon
  • midi: repas diversifié avec un petit suisse ou produit laitier adapté (pas de biberon)-s'il y a stock, du lait maternel
  • goûter: fruit écrasé + fromage, éventuellement biberon- s'il y a stock, du lait maternel
  • dîner: repas diversifié que le papa commence à donner en vous attendant, suivi de la tétée; cela correspondra à votre retour et à la tétée; donc ce sera une tétée-retrouvaille, un vrai moment de sentiments, et pas seulement la tétée-repas.

Bien sûr, c'est de la théorie, je pense que c'est sur le moment que vous pourrez vraiment voir les choses; mais vous pouvez effectivement commencer à préparer la reprise du travail, en vous basant sur ce qui précède, si ce qui précède vous convient.

Pour les stocks, oui, je vous invite à commencer à faire des stocks pour le midi et goûter par exemple et pour les "au cas où" du soir, et à ce sujet, je vous suggère de faire des glaçons de lait; cela permet de disposer de petites quantités qui seront dégelées au fûr et à mesure;

Il faudra bien mettre en garde la nounou sur la façon de décongeler un ou deux glaçons de lait, qu'elle oublie les notions de quantification du lait industriel etc...

Et pour exprimer votre lait, c'est le matin que vous aurez le plus de lait, le matin, on est fraîche.... bien sûr quand vous aurez des gardes de nuit, vous aurez plus de lait au réveil de votre "nuit" diurne.

Au tire-lait, il ne faudra pas vous attendre à avoir de grosses quantités juste en rentrant du travail si un jour cela vous arrive.

Pour exprimer le lait, vous avez le choix entre: exprimer le lait manuellement; ou pendant une tétée, vous placez une coupelle à un sein tandis qu'un bébé tète à l'autre; ou le tire-lait;

Concernant le tire-lait, le meilleur que je préconise,

INFOS DEPASSEES, j'ai cessé de publier les réponses personnalisées depuis longtemps

c'est le mini Electric de Medela. Il fonctionne à pile ou sur secteur. Il est assez petit, est en 3 morceaux qui se lavent très facilement.
Il existe en kit simple ou kit à double pompage, (le kit à double pompage, c'est-à-dire qu'il y a deux téterelles, on en met une sur chaque sein, et on met en route l'appareil; le double pompage permet de gagner du temps, de bien stimuler la glande mammaire; mais le kit double pompage est un peu plus cher que le kit simple).
Concernant les tarifs, et lieux de vente, vous pouvez soit passer par une pharmacie, toutes ne fonctionnent pas avec Medela, ou bien passer par moi; à titre indicatif:
Le tire-lait mini electric (simple) est vendu au moins 446F (je l'ai vu à 640F en pharmacies), je l'ai pour mes adhérents, à 264.00FF avec des frais de port de: 34FF en extra-départemental.
Le tire-lait mini electric plus (double) je n'ai pas son prix ds le commerce, je peux l'obtenir pour mes adhérents à 459F. Pour les frais de port, ce doit être pareil.
...

Je peux vous aider à vous procurer l'un ou l'autre modèle si vous le souhaitez; je vous déconseille en tout cas tout dispositif manuel, cela vous fatiguera, surtout que vous allaitez deux enfants... et je déconseille l'isis de Avent, il faut pomper, pomper, pomper.. et en plus, il doit être démonté en plusieurs parties pour être stérilisé.

Enfin, il reste le gros générateur, à la location pas à l'achat (il coûte trop cher; même moi qui ai des prix avantageux,il faut compter dans les 3000F!!!!!!!!) Je peux vous aider à en louer un, il faudra une ordonnance avec les deux noms et prénoms des enfants, et précisant tire-lait électrique Medela. Il y en a pour environ 100F de location par semaine.

Je suis ravie que vous encouragiez l'allaitement maternel, il est vrai qu'il y a beaucoup à faire; vous serez un excellent modèle pour vos patientes. cette année, je vais lancer une petite campagne d'information aux professionnels de la santé, pour leur dire que l'allaitement des jumeaux existe, qu'il y a une association; que chaque femme prenne sa décision, mais qu'au moins elle sache que l'allaitement existe, est possible; c'est cela qui m'importe, cela et ensuite le fait que la maman vive en harmonie.

Je vous joins un peu de littérature.. sur les glaçons de lait et leur décongélation ou conservation.

bon courage pour la reprise, et si vous avez besoin de quoique ce soit, contactez-moi...
Bien amicalement, et bisous à vos enfants
Françoise Coudray

D'autres éléments de l'échange


On préconise de congeler par quantités de sachets plastiques spéciaux lait maternel

et congélation de 60 et 120 millitres; ou de toutes petites quantités-voire des doses de 60ml et de petits glaçons de lait:
Les bacs à glaçon:
lavez bien soigneusement à l'eau très chaude vos bacs à glaçons, laissez les sécher, versez-y votre lait, et congelez-le.
Quand le lait est bien pris, démoulez les glaçons de lait, versez-les dans un sac congélation, vous pouvez réutiliser votre bac bien lavé pour préparer d'autres glaçons de lait.
c'est aussi un moyen de congeler sans acheter de sachets, ou un moyen de congeler les petits compléments de réajustement, si Bébé a encore faim après avoir bu sa ration.



Des exemples de mamans qui ont rencontré des problèmes, et comment elles les ont résolus:

  • une séquence agréable, après un peu de repos (pas toujours facile, je sais!!) voire en écoutant de la musique (classique, plutôt que rap); ne pas envisager une séquence "en coup de bourre".... si vous manquez de temps, préférez employer une coupelle à un sein pendant que votre Bébé tètera à l'autre....
  • les "relations" vis-à-vis du tire-lait: son aspect, son bruit, son confort.. mais aussi vos relations "psychiques" car il va un peu vous remplacer... mais vraiment très peu, car c'est votre LAIT que Bébé boira...Eventuellement, avez-vous essayé d'exprimer votre lait manuellement? ou avec une coupelle posée à un sein pendant la tétée?
  • certaines mères tiraient très peu, et l'une d'entre elles un jour fut captivée par le programme télé exceptionnellement allumée (que regardait-elle donc?) quoiqu'il en soit, tout à coup elle s'aperçut que le réceptacle du tire-lait était archiplein, et en quelques minutes. En fait, elle s'axait sur la quantité de lait à exprimer, et finissait par faire un blocage....elle ne regarda plus tant que ça la télé, mais elle comprit qu'il ne fallait pas exprimer son lait en se disant "il me faut tant de milillitres.... il me faut tant". Détente donc!
  • d'autres ont pris l'habitude, d'exprimer leur lait pendant la tétée; par le principe de réflexe d'éjection, c'est ce qui se produit par exemple quand une maman allaite ses jumeaux en même temps, et je peux en témoigner, même si nous avons peu fait de tétées simultanées;
  • si un sein est stimulé par bébé, et l'autre par le tire-lait, il va y avoir information de sécréter doublement; et le réceptacle de votre tire-lait devrait rapidement se remplir....

    Si vous ressentez un "manque", n'oubliez pas que la stimulation du sein par Bébé est irremplaçable-et aussi que en plus, vous pouvez faire appel à des produits à vertus galactogogues (le fenugrec par exemple, le fenouil) ou l'homéopathie (Ricinus 3 ch).