Espace allaitement > Travail et allaitement> Cas >

Lait maternel + biberon, en crèche...Solutions sur Mesures

Solution sur mesure

Je dois retravailler dans un mois et dois donc me séparer de ma fille...Je vais la confier à la crèche municipale de mon quartier ... j'ai obtenu l'autorisation de venir l'allaiter à ma pause déjeuner. A la crèche les assistantes maternelles ont acceptées « plus ou moins » de lui servir des biberons de mon propre lait mais c'est la première fois que cela se produirait..elles ne sont pas très « chaudes » et ne savent pas bien comment on conserve le lait frais.etc. !!!!!

Chère amie,

tout d'abord, bravo pour votre motivation, et oui, je vous confirme que votre entreprise est possible; ci-après un long message, qui répond point par point, à vos questions;

Je ne peux dire que je comprends les INTERROGATIONS du personnel de la crèche, ces interrogations sont si présentes dans les messages de mamans qui reprennent le travail; mais si vous leur dites que c'est possible, si vous leur donnez les éléments de conservation du lait maternel, peut-être que cela les motivera à aider les mamans qui allaitent en s'absentant, et ainsi, faire effet boule de neige....

Tout d'abord, le lait maternel n'est pas un "produit" bizarre, il se conserve 100 fois mieux que le lait artificiel; le lait artificiel [qui vient juste d'être reconstitué dans le biberon] ne doit rester que 8 à 12 heures au réfrigérateur, et doit être impérativement jeté au bout d'une heure [une fois qu'il a été] réchauffé;

le lait maternel se CONSERVE 5 jours au réfrigérateur, et plusieurs heures à température ambiante! et enfin six mois au congélateur porte individuelle (mais c'est sûr qu'on congèle si le lait doit être consommé au-delà de 36heures, et qu'on réfrigère sauf si l'enfant va consommer dans l'heure...simple bon sens... mais je me rappelle une expérience personnelle, d'avoir exprimé monlait, l'avoir laissé dans un verre durant deux jours et demi; cela ne "sentait" pas, simplement, c'était devenu un genre de beurre.... mon lait est très gras très vite car mon enfant est grand maintenant)

même: un reste de "biberon" reste encore sans trop de germes, eu égard aux agents anti-infectieux du lait maternel lui-même! pour ce qui est de la crèche, s'il y avait un reste de 30 millilitres par exemple, les nounous pourraient le remettre au frigo pour le repas suivant, de la même journée; il faudarit que je scanne l'étude démontrant que les germes d'un biberon non fini sont en faible nombre;

Je voudrais vous proposer: de TELECHARGER la publication gratuitement sur notre site, ou bien je vous l'envoie contre (frais de copie et port); et d'en donner un exemplaire à la crèche; cela vaut le coup de les informer, pour vous tout simplement, car avoir des interlocutrices informées, éclairées, c'est vous aider à allaiter, et surtout: à allaiter aussi longtemps que bébé et VOUS le souhaiterez, et non les souhaits de la société et des autres...

La société n'évoluera pas pour les femmes qui travaillent, tant que les mères ne font pas valoir les droits de leurs enfants à être nourris au sein, et tant que les mères ne font pas valoir leurs propres droits à nourrir leurs enfants au sein;

Ensuite, quelques idées quelques SUGGESTIONS:

vous pouvez réfrigérer et congeler par QUANTITES de 75 ou 90 millilitres; si vous avez besoin de matériel, je peux vous aider à vous procurer le matériel de Medela; sinon il y a les sachets Avent, ou bien tout récipient qui soit bien hermétique;

Vous pouvez très bien congeler le maximum de lait, et les nounous décongèleront un récipient par jour; certaines mamans arrivaient à la crèche avec un récipient de lait frais et un récipient congelé; les nounous remettaient au congélateur le lait congelé, et donnaient le lait frais dans la journée; n'omettez jamais de mettre des dates sur les récipients, c'est tout;

Un essai pour savoir si votre lait contient bcp de lipase:

Et réfrigérez et congelez au moins une fois votre lait [avant d'entamer votre banque de lait], pour faire un essai; certaines mères ont un lait qui prend un aspect rance à la réfrigération ou à la congélation; en fait, leur lait contient beaucoup de lipase qui commence à découper les molécules de graisses; si c'est le cas, il faut un peu chauffer le lait avant de le réfrigérer/congeler, c'est tout;

Pour les quantités:

N'oubliez pas que le lait maternel est plus riche que l'artificiel; n'oubliez pas non plus, que votre enfant prendra le sein aux autres repas; donc sanspour autant imaginer qu'on va l'affamer, les quantités ne sont pas si importantes qu'un enfant très jeune, qui reste toute la journée (oui, il y a des mamans qui allaitent des presque nourrissons, et usent de leur tire-lait.. pas évident...)

On compte cependant: entre 60 et 90 millilitres par 450g de poids de l'enfant, le tout réparti en une journée; pour notre calcul, j'arrondirais à 75 millilitres

par exemple l'enfant pèse 4.5 kilogrammes, cela fait 10 fois 450 grammes; en matière de lait, cela fait 10 fois 75 millilitres sur toute la journée, soit: 750 millilitres sur toute la journée; et s'il y a 5 repas, cela fait environ 150 millilitres de lait; il est vrai que l'e temps passant, l'enfant grossi, et étonnamment, on ne voit pas des biberons de 300 millilitres (si l'enfant pèse 9 kilos), mais souvent, à ce poids et donc à cet âge, l'enfant commence ses solides....

Pour les repas décalés:

Si l'enfant a faim, avant l'heure, l'idéal est de lui proposer un demi-repas, en lui disant que maman va arriver bientôt; là encore, votre lactation ne souffrira normalement pas de trop, l'enfant aura 4.5 mois, lactation bien établie, si cela se produit une fois de temps en temps... cela ira;

Mon souci majeur est de savoir si je peux tirer mon lait à la maison sur une soirée pour sa journée de crèche du lendemain et surtout combien de lait me faudrait-il ??? "

Oui! en fait, soit vous exprimez votre lait à un sein, après avoir donné l'autre sein à l'enfant (ou exprimer votre lait à un sein, puis donner l'autre sein à l'enfant); ou alors entre deux tétées, aux deux seins; L'idée est de vider un sein, puis continuer à le stimuler même si le lait ne coule pas; et d'obtenir un autre flux, plus faible, mais riche en calories; vous pouvez aussi vider les deux seins en même temps, si vous avez l'art et la manière à la main, ou si vous avez un tire-lait double pompage; en tout cas, oui je confirme pour le soir; vous pouvez aussi profiter du week-end, et congeler le lait;

Si elle fait 3 repas, combien boit-elle ?????

Pour les quantités, [j'ai besoin de savoir] quel est le poids de l'enfant??

> Si cela est possible, est-ce que mes seins ne seront pas engorgés aux heures théoriques des tétées ???? Comment faire ????

La lactation sera bien établie, il se peut que les premiers jours, vos seins soient inconfortables, guère plus; si c'est le cas, appelez-moi;

-Ou bien serais-je obligée de tirer mon lait sur mon lieu de travail > ???? Le locaux ne sont pas vraiment adaptés à cela, il faudrait que j'effectue l'opération dans les toilettes!!!!.

Alors, usez du temps libre à la maison; le droit du travail donne une heure, mais si les conditions sont alarmantes...

 

Enfin, il y a un élément qui est hors message, mais que je me dois de vous transmettre:

Votre lactation est bien établie, donc Le RISQUE DU SEVRAGE, ne sera pas de supprimer les deux tétées, mais plutôt le MOYEN DE DONNER LE LAIT en votre absence;

Pour le BIBERON: si vous souhaitez allaiter un certain temps vous auriez intérêt à ne pas employer de biberon; il y a d'autres solutions!

la première solution, c'est la Soft-cup de la marque Medela, initalement prévue pour nourrir des prématurés, elle s'avère formidable pour la reprise du travail! CUILLERE dite de TRANSITION, modèle de chez Thermobaby (http://www.thermobaby.com) cette cuillère est une sorte de biberon, relié à la cupule d'une cuillère, le liquide coule du manche-récipient jusqu'à l'embout plastique de la cuillère; c'est prévu pour les enfants qui refusent de manger leur soupe à la cuillère et au biberon; en vente chez Leclerc contre 4.25 euros....

L'autre solution, est le VERRE avec un COUVERCLE, deux modèles: celui à bec mou marque Avent dans les magasins de puériculture, à environ 8 euros, ou le verre à bec verseur, qu'on achète en grande surface pour environ 3 euros 50.

L'APPRENTISSAGE du VERRE, est normalement facile après plusieurs essais comme suit: donner le verre moyennement rempli à l'enfant qui est assis dans un relax ou maxi-cosi, et s'assoir EN FACE de l'enfant, avec un verre également, et boire soi-même quelques gorgées; "ah c'est bon, de boire un petit coup au verre"; et de recommencer au bout de 2-3 minutes, continuer durant 20 larges minutes, puis recommencer durant l'après-midi; en faire un JEU; les enfants apprennent leur vie (du moins les aînés), en imitant leurs parents (et frères/soeurs aînés); oui, ça mouille, oui ça dégouline; mais l'avantage de faire boire les liquides au verre, c'est déjà: les autonomiser en leur apprenant à gérer eux-même leur soif; les enfants allaités longuement qui apprennent le verre de façon "précoce", savent gérer leur soif, et apprennent vite à boire au verre ou à la bouteille, pratique en balade ou en vacances notamment;

L'avantage, soit du verre, soit de la cuillère, c'est que l'enfant ne tète qu'au sein, et jamais au biberon, et donc ne risque pas de voir le biberon interférer avec l'allaitement au sein; enfin, pour la nounou: c'est nouveau, ce n'est pas au biberon, mais justement: pourquoi ne pas changer??? vous êtes motivée à continuer d'allaiter, et il existe d'autres modes d'alimentation, que le biberon, justement; la nounou peut accepter de changer de mode d'alimentation;

Pour les coûts, les verres ou cuillères de sevrage (en vente aussi chez Leclerc mais aucun autre supermarché du moins à mon expérience) sont de 3.50 euros à 4.25 euros.... c'est minime.....

Et cerise sur le gâteau: cela ne prend pas plus de temps d'utiliser la Soft-cup de Medela cuillère Thermobaby que donner un biberon, c'est un EXCELLENT ARGUMENT A DIRE AUX NOUNOUS DE LA CRECHE; Encouragez-les à vous écouter, encouragez-les à utiliser le verre ou la cuillère thermobaby plutôt qu'un biberon; c'est notoire, que le biberon risque d'interférer avec l'allaitement, alors puisqu'il existe des moyens, employons ces autres moyens!!

 

Conservez votre motivation à allaiter!

c'est tellement formidable pour la mère et pour l'enfant.... il est vrai que j'ai reçu depuis une semaine, plus de 15 messages de mamans qui souhaitent continuer d'allaiter!

Si vous avez besoin d'aide technique, ou de soutien, n'hésitez pas à faire appel à nous; n'hésitez pas non plus à vous inscrire sur notre liste de discussion Allaitement, il y a des mamans qui travaillent et allaitent; il y a aussi des futures mamans; il y a des mamans de bambin.... si vous avez besoin de soutien, vous l'y trouverez (en septembre, il y aura plus de monde!!! là on voit les vacances); et puis de temps à autre, je lance un sujet, et parfois c'est un message qui entraîne l'apparition d'un thème.

Pöur nous rejoindre? envoyer un email à: allaitement-subscribe@yahoogroupes.fr

Pour poster un message à ce groupe, envoyez un email à : allaitement@yahoogroupes.fr

Ces deux listes sont devenues inactives avec l'avènement des groupes facebook;

Amicalement,

Françoise Coudray Présidente de ADJ+
(Allaitement Des Jumeaux et Plus)

Bonjour Je suis maman d'une petite fille que j'allaite depuis sa naissance, c'est à dire depuis trois mois et demie. Je n'ai aucun souci avec > l'allaitement, c'est le bonheur ! Je dois retravailler dans un mois et dois donc me séparer de ma fille. J'avoue que je crains ce moment déjà depuis longtemps ( !!!). Je vais la confier à la crèche municipale de mon quartier et me suis arrangée pour que la séparation soit plus facile et pour cela, j'ai obtenue l'autorisation de venir l'allaiter à ma pause déjeuner. J'hésite à lui donner de mon propre lait pendant mon absence, cela m'a l'air tellement compliqué mais d'un autre côté ce serait tellement mieux pour elle . Evidemment tout le monde (médecin, pédiatre, famille.)> me dit que je ferais mieux de lui donner du lait artificiel pour ses repas à la crèche (y compris la directrice !!!) ce serait moins fatiguant !! C'est en consultant votre site que j'ai vu qu'il était peut-être possible de lui donner de mon lait d'une façon pas trop compliquée (en ne le tirant pas aux heures théoriques des tétées pendant lesquelles l'enfant n'est pas avec sa maman) A la crèche les assistantes maternelles ont acceptées « plus ou moins » de lui servir des biberons de mon propre lait mais c'est la première fois que cela se produirait..elles ne sont pas très « chaudes » et ne savent pas bien comment on conserve le lait frais.etc. !!!!! mais je peux toujours leur expliquer !!!

Je pense pouvoir conserver les tétées du matin (7h30) , du midi (12h45) et du soir (à partir de 18h). Il resterait donc 2 ou 3 repas (10h30-16h) à la crèche. - Mon souci majeur est de savoir si je peux tirer mon lait à la maison sur une soirée pour sa journée de crèche du lendemain et surtout combien de lait me faudrait-il ??? Si elle fait 3 repas, combien boit-elle ????? Si cela est possible, est-ce que mes seins ne seront pas engorgées aux heures théoriques des tétées ???? Comment faire ???? -Ou bien serais-je obligée de tirer mon lait sur mon lieu de travail ???? Le locaux ne sont pas vraiment adaptés à cela, il faudrait que j'effectue l'opération dans les toilettes !!!!. -D'autre part, si ma fille veut boire à 11h30 à la place de 12h45 (la vraie tétée avec maman) est-il possible de décaler ses repas, de la faire patienter ???? de lui donner quand même une vraie tétée vers 13 heures ??? est-ce qu'elle peut s'habituer dès maintenant (un mois avant) > aux horaires de maman qui retravaille ????? Comment faire ??? Je déborde de questions, je suis un peu perdue, merci de me répondre. Bravo pour votre site il est formidable. > Vanessa