| Espace allaitement   | Espace grossesse   | Espace maternage   | Espace professionnels   |
   Espace grossesse > article
 
 
  Retour Accueil du site
 

 

ADJ+
www.allaitement-jumeaux.com
Soutien aux mères
Organisme de formation


Joyeux Noël

L'ADJ+ vous souhaite un Joyeux Noël!


>>> Naissance en Utopie, Michel Odent


 

Allaiter se prépare durant la grossesse - porter son enfant ou ses enfants, donner la vie et continuer à donner la vie

Nota: n'oubliez surtout pas l'espace allaitement, son guide, et ses rubriques thématiques!

   
 
  Association
    - Adhérer
    - Consultations
    - Nos représentantes
    - Nos Publications
   

- Bibliothèque - sélection livres

     
    - Matériel (et produits)
    - Marques négociées pour nos adhérents
    marques négociées
     
  News
    - Infolactée (weblettre)
    - Info-flash
    - Edito - coups de gueule
     
  Entre nous
    - Consultations
    - VOS Témoignages
    - DEUX listes discussion
    - Petites annonces
    - "Casting"
    - Bons plans allaitement
    - Paroles d'enfants
    - Questionnaire Etudiantes
    - Liens sites internet
    - Amis des bébés
     
  Galerie photo / vidéos
    - Expo le Mur du sein
    - Photos perso
    - Vidéos
     
  Chercher
     
 

Trève de Noël, seules les patientes en cabinet et les adhérentes pourront me joindre sur mon cellulaire du 22/12 au 07/01 2016

 

   

N'oubliez pas les rubriques thématiques qui complètent le Guide de l'allaitement, comme les bobos, les baisses de lait etc

   

Spécial mamans de jumeaux:
Nos représentantes au téléphone et notre liste allaitement-jumeaux

Pour les mamans d'un enfant, la liste allaitement at yahoogroupes vous permet de rencontrer d'autres mères;

 

 

 
 
 

Grossesse et allaitement

 

 
 

Sur le même thème:

à lire

Je suis étonnée de voir parfois la femme enceinte prendre moult précautions alimentaires "pour le bébé", mangeant des légumes, buvant sa soupe, fumant moins, faisant attention à tout, femme enceinte qui se tourne ensuite, vers l'alimentation artificielle pour l'enfant né, CROYANT ET A TORT qu'elle va lui donner le meilleur. Car malgré tous les messages publcitaires, y compris ceux actuels (2009!) NON le lait infantile ne vaut pas le lait maternel, ni en nutrition, ni en protection des défenses naturelles; d'ailleurs les fabricants de lait violent allègrement de Code international des substituts du lait maternel et s'en foutent, car personne ne leur dit rien, et même s'ils recevaient une "plainte", ils n'auraient pas d'amende;

Prenons chacune notre décision, mais que ce soit avec les bonnes informations et sans prosélytisme, on va essayer :

Le lait qui sort des seins de la femme

a été prévu par la Nature, a été mis au point par la Nature ily a des milliers d'années. Avez-vous remarqué que la Nature fait bien les choses? Avez-vous noté que chaque fois que l'homme la détourne, l'homme s'en prend plein la gxxxx en retour?

Parmi les produits industriels, s'il y a un animal qui nous fait la peau en matière de santé, c'est bien la vache; la vache est une véritable vacherie pour l'homme et à tout prendre, il vaut mieux le lait de femme certes, ou alors du lait d'anesse, du lait de chèvre de brebis....Un livre fut écrit: le lait de vache, une sacrée vacherie, aux Editions du Rocher; à lire... Il faut savoir que hélas, la vache fut choisie uniquement pour sa rentabilité, et non pas pour ses vertus nutritives....

et en plus de sa rentabilité naturelle par rapport aux autres bétails, pour produire encore plus on l'a gavée d'aliments de qualité douteuse (pas forcément contaminée ; donner des farines animales à un herbivore.....c'était douteux)

Lait de femme gratuit? et alors!

Le lait qui coule de nos seins est gratuit; cela n'en fait pas un produit de pauvre! Il a même été noté que les femmes d'une classe aisée ayant eu accès à l'information, allaitait au sein de préférence, SACHANT les vertus du lait maternel. L'allaitement au sein est gratuit certes, mais ôtons-nous de l'esprit que nous sommes de BONS PARENTS UNIQUEMENT SI ON PAIE UN MAX! Le message publicitaire: le bébé est le chef, il mérite le meilleur, je travaille donc je dois me déculpabiliser en payant le plus cher le plus beau, c'est du message publicitaire. mais si vous voulez offrir le plus beau, le meilleur à l'enfant, c'est certes en lui offrant le sein. Là il aura la meilleure qualité, la mieux adaptée, avec un contact peau à peau inimitable au biberon, un vrai repas de choix, un vrai repas de chef; une substance adapté à l'humain, à tout moment, le lait des seins de maman.

De plus, ce principe consommateur, je dois payer un max en terme de lait infantile, matériel, jouets... entraîne:

  • un budget grévé, certaines familles dépensent + de la moitié de leur salaire pour leur enfant en lait infantile petits pots
  • des parents désolés de ne pas avoirles moyens d'offrir ce "max de prix élevé" pour leur enfant, et qui vivent à crédit

Rots régurgitations coliques

Même si l'enfant qui prend le sein peut avoir des rots, des coliques, des régurgitations, le lait de femme et le sein restent des aliments et moyens de se nourrir privilégiés.

  • Rots... ce sont des bulles d'air coincées entre deux paquets de lait, parfois avalés trop vite. Pensez-vous franchement qu'une tétine latex ou silicone va aider au problème? l'enfant vorace va au contraire s'en prendre encore plus avec un biberon, fut-il conçu comme limitant les rots? votre petit poussin aura une meilleure qualité de succion au SEIN qu'à la plus chère des tétines.
  • Régurgitation.. ce sont des trop-pleins;
  • Régurgitation, bébé s'est pris un énorme volume de lait d'un seul coup... c'est maman qui une super-production de lait, ou bien un super-réflexe d'éjection, voire les deux....
  • Régurgitation, ce peut être un enfant qui a quitté le premier sein trop tôt....
  • Régurgitation, et bien c'est documenté, ce peut être lié à la consommation MATERNELLE de produits laitiers d'origine vache.
  • Diarrhées: ce ne sont pas des coliques et ça n'a rien à voir avec le lait, c'est infectieux; l'avantage au sein, est que l'enfant va s'hydrater, se réhydrater sans souci, alors qu'au lait artificiel, l'enfant est mal hydraté (et finit souvent à l'hopital)
  • Coliques: ce sont un mélange de symptômes: immaturité digestive, qui ne sera pas résolue avec une tétine, fut-elle à l'image du sein. Ce n'est pas en donnant une substance animale non humaine que vous résoudrez le problème non plus, l'appareil digestif de l'enfant n'est mature qu'à l'âge de six mois révolus, donc alimentation lactée uniquement, de femme ou d'animal.
  • Coliques, certaines sont liées au fait que bébé prend les deux seins, mais qu'il quitte le premier sein trop tôt....
  • Coliques, et bien parfois, ce peut être lié à la consommation MATERNELLE de produits laitiers d'origine vache.

Bien sûr il convient de consulter le médecin; mais "il y en a marre" de ces sevrages parce que le lait de maman n'était pas bon....

Reprise du travail:

Normalement il n'y a pas de limite à la durée de l'allaitement au sein; l'OMS préconise 6 mois que au sein puis continuer le sein en introduisant les solides, et conserver sein jusqu'aux 2 ans de l'enfant au moins, vision NON TIERSMONDISTE.

Moi je dis: aussi longtemps que le voudrez....

Si vous reprenez le travail, déjà vous n'êtes pas forcée de sevrer... vous pouvez continuer l'allaitement au sein du soir au matin; et en journée, vous pouvez si voulu, si possible, si envisageable, vous pouvez tirer votre lait pour que la nounou le donne le lendemain; à noter que le code du travail prévoit une heure quotidienne jusqu'aux 12 mois de l'enfant!

Ensuite, imaginons que vous sevrez; mais au moins, vous aurez apporté "vachement" de choses à votre bébé qui va se retrouvé en garde extérieure. Au moins vous aurez l'impression de lui avoir apporté quelque chose "en plus". Et de lui avoir apporté un meilleur départ car tout au lait maternel.

Sachez que des mères obtiennent un 3/4 temps en prenant leur mercredi; vous, vous devriez obtenir une heure par jour en venant tous les jours..... NON?

Vers Code du travail

 

C'est vrai, c'est un sacré paquet de points, issu d'un mélange de questions-réponses fréquentes. ca fait un peu tendancieux cela se voudrait différent pourtant! Les mères mettent en doute très vite la qualité de leur lait.... à cause de l'impact de la publicité qui vante les produits artificiels jusqu'à faire croire, qu'ils sont meilleurs; Ce qui est faux. Enfin sachez qu'en dehors du lait de femme, j'ai parlé lait d'anesse, de jument, brebis, chèvre, il y a aussi les laits végétaux.

 

Mon lait n'est pas riche

  • A moins d'être végétalienne, une vraie, par philosophie, ou une végétalienne qui s'ignore qui ne consomme aucune protéine d'origine animale, et que vous ne preniez pas de suppléments de B12 notamment,
  • A moins d'avoir une chirurgie au niveau de l'estomac type anneau, et que vous ne preniez pas vos vitamines spécifiques,
  • A moins que vous ne mangiez pas, genre anorexie, jeûne....

Votre lait sera toujours assez riche;

Ma mère n'avait pas assez de lait

Avec tous les mauvais conseils de l'époque, c'est norma que vos mères n'aient pas eu assez de lait; et ces mauvais conseils perdurent encore, du moins certains..... ne pensez pas aux antécédents de votre maman; vous avez de bons conseils à votre disposition et des spécialistes....

Mon lait est empoisonné

  • Bien sûr, si vous souffrez de saturnisme, (empoisonnement au plomb) mieux vaut ne pas allaiter, sauf si vous avez subi le traitement par kélation, et que vous avez éliminé toutes les origines de votre saturnisme....
  • Il n'y a pas de raisons que votre lait soit empoisonné, sauf si vous vivez au pied de Chernobyl.....

Mon bébé a fait une jaunisse, c'est mon lait!

Zut ..... zut à ces jaunisses à cause du lait de la mère qui n'était pas bon; la grande majorité des jaunisses est lié à une "mauvaise conduite de l'allaitement maternel", ou bien à un mauvais ingesta de votre lait par votre bébé (tétées trop peu fréquentes, bébé n'arrive pas à transférer le lait.....);

Il existe une jaunisse au lait maternel, l'enfant n'est pas en état pathologique, on propose une suspension de 24 h du lait maternel puis reprise de l'allaitement au sein; on évitera les ibberons; et ce serait bien de s'assurer que c'est vraiment une jaunisse au lait maternel, et non une jaunisse liée au "non-allaitement maternel".

A suivre

 

Edition 2000-
 
 
 
 
 
 
     
Copyright 1998-2004-2015 sous dépôt auprès de la SGDL; toutes reproductions, copies et utilisations interdites sans autorisation